Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2019 2 05 /02 /février /2019 23:06

En glace quand les conditions sont là faut pas gâcher… Du coup après notre petite visite de dimanche il était bien tentant de revenir dans le coin, d’autant que celle-ci on peut vraiment facilement la faire à la demi-journée.

Cascade du Pénail

Après un rendez-vous sur Gre vers 12h30 nous y voici donc. Quelques minutes d’approche sur la route et on grimpe vers notre belle du jour.

Cascade du Pénail

Les 2 premières longueurs avec une cordée dans L2.

Cascade du Pénail

A 13h45 Cyril attaque, à l’abri de la mitraille. Le leader de la cordée précédente envoie en effet quelques beaux missiles… Pourtant tout au long de la voie il ne nous a pas semblé que la glace méritait un tel traitement.

Cascade du Pénail

L2 large et fort jolie

Cascade du Pénail

Une vue inside, une fois dedans comme toujours c’est un peu plus raide que ne le laisse penser la photo précédente.

Cascade du Pénail

Plus haut il est possible de sortir plus facilement par le cirque, mais ce serait dommage car la branche de gauche est quand même diablement plus esthétique.

Cascade du Pénail

Avec en plus de forts jolis angles de vue sur le Gaydou tout en décontraction.

Cascade du Pénail

La suite est tout aussi belle

Cascade du Pénail

La longueur la plus soutenue.

Cascade du Pénail

Une sortie au-dessus des épées

Cascade du Pénail

Et de l’intérieur c’est pas mal aussi.

Cascade du Pénail

Voilà assurément une belle après-midi où on s’est fait coucou à distance (vive les portables ou pas…) avec Cécile et Lois partis un peu plus tôt que nous. Parait aussi que sur cette photo on aurait pris quelques rides...Pff !!!

Cascade du Pénail

Et pour finir une vue d'ensemble de la cascade du Pénail et sa sortie par la gauche. 4 très belles longueurs qu’on a été enchanté de revisiter. Cyril l’avait faite il y a quelques années moi ça datait du temps immémoriaux des pionniers, le temps de mes débuts dans l’activité aussi, il y a plus de 30 ans…   

Partager cet article

Repost0
3 février 2019 7 03 /02 /février /2019 23:12

Avec toute cette neige difficile de trouver une cascade de glace fréquentable aujourd’hui, peu d’approche et à l’abri de la neige et des avalanches ce sont les critères… Et bien après un départ de Grenoble sous la neige et une vallée de la Romanche bien enneigée, à partir de Bourg d’Oisans on sera comblé. En effet ici entre hier aprem et aujourd’hui il n’a pas neigé et on aperçoit même quelques coins de ciel bleu…

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Du coup après à peine 10 minutes d’approche méga tracée nous y voici. Ouah ça à l’air sympa, c’est large et les possibilités sont multiples.

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Y a plus qu’à y aller, une première montée dans du pas trop raide et ensuite c’est libre-service puisque tout peut se faire en moule depuis les arbres qui dominent la cascade où on trouve de multiples relais.    

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

On ne s’en prive pas donc.

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

De bien jolis passages

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

En toute décontraction

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Quelques retour en haut quand même pour décaler la corde, ici plus on va vers la gauche plus c’est raide.  

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Nous voici donc au milieu des méduses et des cigares…

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Il ne fait pas froid aujourd’hui (-1 au départ et au retour à la voiture) alors la glace sans trop coulée est plutôt aimable.

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

De bien jolis mouvements.

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Un peu de réflexion avant le cigare final bien raide

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Et hop ça passe !!!

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Depuis un certain jour pas si lointain Cécile avait un furieuse envie d’essayer ses nouveaux engins. Ben voilà c’est fait avec ces 4 belles longueurs dégustées en toute décontraction (Eh Lois elle va maintenant pourvoir te suivre dans du encore plus raide...wink)

Secteur Polichinelle au-dessus de la Rampe de Commères

Un dernier coup d’œil avant de rentrer depuis la Rampe des Commères, à gauche un zoom sur le secteur Polichinelle, à droite la cascade du Pénail qui n’a pas l’air si mal.  

Partager cet article

Repost0
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 23:10

Les conditions sont là alors on continue à en profiter. Un petit tour tout près de Grenoble pour une initiation cascade.  

Initiation glace dans le Vercors

30 secondes de marche depuis la voiture et voilà Cécile en marche pour de nouvelles sensations vers la cascade de la Molasse entre Saint Nizier et Lans en Vercors. Bon, il fait doux (+3) et la première longueur ne fait pas forcément rêver.

Initiation glace dans le Vercors

Mais allez on y va, 2 broches et une sortie par la terre car dans l’axe il n’y a plus de glace.

Initiation glace dans le Vercors

Cécile pour encore un passage glacio/terreux juste avant le relais sur un gros arbre.

Initiation glace dans le Vercors

Un peu de marche pour atteindre le cirque du haut bien plus aimable pour ce qui est de la glace.

Initiation glace dans le Vercors

Il m’est souvent arriver de parcourir cette cascade en solo mais là avec une corde je broche. La glace sorbet est plutôt facile.

Initiation glace dans le Vercors

Je pose une moule là-haut et c’est au tour de Cécile.

Initiation glace dans le Vercors

Contente ?

Initiation glace dans le Vercors

 

 

 

 

On rappelle la corde et on se fait une seconde montée plus à droite alors qu’entre temps une autre cordée nous a rejoint… Voilà rien à voir avec la sortie de vendredi mais un bien agréable moment aussi pour une cascade parfaite pour l'initiation. En plus elle est grasse-mat/repas d’anniv/sieste approved ce qui était important aujourd'hui car moi aussi je vieillis…

Partager cet article

Repost0
25 janvier 2019 5 25 /01 /janvier /2019 18:16

Yann est en pleine préparation cascade et est dans le coin aujourd’hui, super, c’est l’occasion de continuer à profiter de ces belles conditions ensemble. 

Cascade du Pas de l’Aiguille

Nous voici donc ce matin en route vers la cascade du Pas de l’Aiguille, une des plus belles du Vercors assurément. Je l’avais déjà faite avec Cyril en 2012 mais c’est un plaisir d’y revenir d’autant qu’en cascade les parcours ne sont jamais les mêmes.

Cascade du Pas de l’Aiguille

Aujourd’hui par exemple il fait -10 au départ de la voiture et avec le vent qui sévit là-haut on se dit que ça va être comment dire…  Intéressant ?

Cascade du Pas de l’Aiguille

Il a reneigé aussi alors tout est à retracer et dans le thalweg d’accès ça brasse parfois jusqu’à la taille… Enfin bon c’est ça le privilège d’être seul en ces lieux.

Cascade du Pas de l’Aiguille

Nous y voici. Comme on peut s’en douter vue les températures la glace est plutôt cassante.

Cascade du Pas de l’Aiguille

Grimpe concentrée

Cascade du Pas de l’Aiguille

Un poil exigeante mais vraiment magnifique.

Cascade du Pas de l’Aiguille

Cette fois on fait relais avant de repartir pour L2 tout aussi jolie et exigeante.

Cascade du Pas de l’Aiguille

R2 au milieu de ces jolies tours. A noter que si jusque-là on était plutôt abrité du vent, maintenant ce n’est plus tout à fait le cas.

Cascade du Pas de l’Aiguille

On grimpera donc en doudoune, c’est que c’est vraiment l’hiver !!!

Cascade du Pas de l’Aiguille

L3 est vite expédiée.

Cascade du Pas de l’Aiguille

Avant L4 d’habitude plus neigeuse, qui nous offre cette année de forts jolis mouvements dans ce cadre toujours exceptionnel. Et puis quand même, sortir sans trace sur les hauts plateaux du Vercors en plein hiver c’est un moment rare. Là après un petit casse dalle au soleil caché à l’abri du vent, on reprend notre marche. Une peu de montée/descente où il faut encore bien tracer.

Cascade du Pas de l’Aiguille

Et hop nous voici au Pas.

Cascade du Pas de l’Aiguille

A partir de là tout est plus simple, le sentier est bien marqué et on n’a qu’à se laisser glisser vers la voiture (enfin on y est quand même pas tout de suite...).

Cascade du Pas de l’Aiguille

Non sans un dernier coup d’œil à la belle, magique dans un cadre majeur comme je le disais déjà la dernière fois.

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 17:23

Ce qu’on adore en cascade c’est allé se perdre pour découvrir des coins perdus et peu fréquentés. Dans le Valgau pour ça on est servi…

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Nous y voici donc ce dimanche avec Cécile, Loisyann et Régis. Il est 9h et 1h30 d’approche nous attendent pour rejoindre la cascade de la Buffe où plutôt les cascades tant le cirque est grand et les possibilités multiples. On n’a pas d’infos sur les conditions mais vue le climat actuel on pense bien que ça va passer…   

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Et effectivement, même si les cascades ne se dévoilent que très tard, une fois en vue, ouah quelle ampleur et que de beaux fleuves de glace qui s’étirent sur près de 400 de dénivelé.  

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Un peu avant 11h on attaque, la première longueur est facile mais joliment encaissée.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Lois et Cécile suivent. Et nous voilà parti pour une dizaine de longueurs qu’on tirera souvent au bout de notre corde de 60 m. Je ne vais pas toutes vous les décrire, seulement quelques photos de-ci de-là.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Le premier gros ressaut, il nous faudra 2 lg pour le passer.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

La glace est belle et abondante.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Un peu plus haut de petits ressauts raides où la glace coule un peu et devient sorbet.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Progressivement le vide se creuse…

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Le dernier ressaut, magique lui aussi.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Où on va se faire plaisir dans un zone de pétale puis un tube translucide dans lequel l’eau coule. En plus le soleil vient nous réchauffer.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Le vide se creuse encore.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Du coup c’est sûr on a le sourire aux relais.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

L’ambiance est magnifique.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Un dernier effort

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Et les dernières longueurs se font au soleil…

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

La dernière.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Avant le col et son "petit lac".

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

On a un peu d’avance alors on patiente en attendant Lois et Cécile. Ça y est ils sont là.

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Dès qu’on les a à portée de voix, après discussion on prend de l’avance pour aller tracer la descente avant que la nuit arrive. Il fait froid, mais trainer un peu en montagne ça vaut souvent de fort belles lumières.  

Cascade de la Buffe une bien belle du Valgaudemar....

Les dernières couleurs derrière le Pic de Pétarel et sa Draye Longue encore bien peu enneigée pour le ski. C’était en faisant cette descente en 2008 que j’avais déjà repéré ces cascades... Et bien il était temps de venir les visiter, elles valent vraiment le déplacement, un moment magnifique au milieu de ce cirque magique... Et merci à Laurent de me les avoir remises dans mon radar d’idées.

Partager cet article

Repost0