Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 07:59
Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Une approche paisible au pays des matins calmes (et non même si elle semble bien blanche je ne pense pas que la face est de la Parrachée passe encore…)

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Une petite heure de marche, où on a bien cru que 5 jours après la dernière chute, on allait devoir faire la trace, et puis non finalement, et on y est.

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Le rack et le geste du glaciériste…nous on adore

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Un mini cigare à la glace perfectible pour commencer.

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

La suite à une certaine allure. La dernière fois avec Antoine on était passé par la gauche en mode canyon pour une ambiance délicieusement encaissée, cette fois avec Loisyann on passera à droite  

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Une très, très jolie longueur

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Brochage, relais à construire la panoplie du glaciériste…

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

De profil une belle ambiance. De l’intérieur, un croute de regel due à la neige, une glace béton parfois aérée, assurément de quoi rester concentré.

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Et pour terminer encore un mini cigare à la glace toujours béton pour bien titiller nos mollets surchauffés.

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Ce passage-là n’était pas obligatoire mais Lois voulait s’entrainer au Yaniro … alors.

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

Descente en rive droite ce coup-ci, terrain raide et petites barres à contourner mais la trace était faite.

Cascade du Chatel depuis Val Cenis

L’occasion de jolis coups d’œil sur notre vallée préférée. Et voila pour cette bien belle classique souvent et longtemps en conditions.

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 22:52

Un petit séjour à Bessans à l’initiative de Chantal et Christophe ça ne se refuse pas. La météo promet d’être taquine mais bon on connait l'endroit comme notre poche alors…Le samedi après les chutes de neige de la veille, très faible par ici, il fait plutôt beau.

Week-end en Haute Maurienne

Pendant que le reste de la troupe va faire du ski de fond je vais musarder un peu piolet au vent, et si la Goulotte Grassi a l'air particulièrement sèche, la Revernotte par contre semble se porter plutôt bien…

Week-end en Haute Maurienne

Bon moi après ce petit coup d’œil c’est vers Saint Landry que je vais, le versant sud n’est pas mal et comme ce jour on pourrait y grimper au soleil.

Week-end en Haute Maurienne

Au nord c’est bien aussi, depuis les dernières chutes personne n'est venu ici alors il faut tracer un peu.

Week-end en Haute Maurienne

Du pied des cascades L’Ecot s’illumine doucement et comme vous pouvez le voir, le secteur n’est pas encore très bien enneigé et plutôt soufflé.

Week-end en Haute Maurienne

Bon il est temps d’y aller. La glace  est bonne, je croise un relais puis d’autres dans les arbres en bordure de la cascade.

Week-end en Haute Maurienne

Sur le haut, un passage où il faut un peu se concentrer et de jolis angles de vue sur la vallée. Après ça je sors sur la piste qui joint l’Ecot au domaine skiable de Bonneval.

Week-end en Haute Maurienne

D’habitude c’est damé, là il faut que je fasse la trace dans 40 cm de poudreuse… d’où c’est air un peu fatigué peut-être… mais non j’adore ça en fait.

Week-end en Haute Maurienne

Et puis en face tout commence à scintiller

Week-end en Haute Maurienne

Au fond aussi d'ailleurs alors comme souvent, avec sa tranquillité, ses traces à faire, ses coucher de soleil et sa petite fraicheur  (-14 au retour à la voiture...), la Haute Maurienne à tout pour rendre le glaciériste heureux.

Week-end en Haute Maurienne

Le lendemain changement d’ambiance, il neige dru, du coup avec Pascal on laisse la glace et on trace.

Week-end en Haute Maurienne

Avec cette météo les pistes de Bonneval sont idéales pour cela. La station est encore fermée, elle ouvrira le week-end prochain. On monte jusqu’au sommet du téléski du Moulinet.  

Week-end en Haute Maurienne

Pour s’offrir une jolie poudreuse sans risque et tout en plaisir.

Week-end en Haute Maurienne

Et pour ce qui est de la neige, à 16h quand on est parti il faisait encore -5, il neigeait toujours et on était à +40 environ pour la journée, un bon petit rattrapage pour le coin qui en manquait un peu... 

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2017 3 06 /12 /décembre /2017 21:20

Un peu de dénivelé avec l'ami Jacques pour nous mettre en jambe dans l’ombre et le froid de cette belle journée en mode hiver.

Y en a aussi... de la glace

Après un moment on aperçoit enfin quelques glaçons, c’est qu’on n’était sûr de rien en venant ici, ça fait partie du charme du truc d’ailleurs. Bon celle-ci si je l’ai déjà gravie deux fois, pour aujourd’hui on n’y croyait pas vraiment.

Y en a aussi... de la glace

On continue donc en allongeant un peu l’approche pour y ajouter un poil de technicité et moins brasser la neige. Vers 12h30 les premières broches de la saison... yes !!!

Y en a aussi... de la glace

Un peu plus loin, hum, hum mais ça se précise cette affaire…

Y en a aussi... de la glace

Et par là ça a l’air pas mal non ?

Y en a aussi... de la glace

La première vraie longueur de la saison… pas mal du tout.

Y en a aussi... de la glace

Au relais, la cascade ça rend zinzin !!! (Et ça c'est une spéciale dédicace pour Laurent G, notre maitre à tous en matière de selfi/cascade :-)

Y en a aussi... de la glace

Après avoir un peu rajeuni le relais, il est temps de redescendre

Y en a aussi... de la glace

Pour continuer à profiter du coin en toute décontraction

Y en a aussi... de la glace

Notre terrain de jeu du jour. 3 lignes plutôt sympas sur la droite puisque plus on allait à gauche plus ça coulait. Vous avez reconnu l’endroit, non ? Allez chercher un peu…

Y en a aussi... de la glace

Retour au soleil couchant, allez avec celle-ci ça devient franchement facile. Bon et puis si vous n’avez pas trouvé c’est pas très grave puisqu’avec la neige prévue dans quelques jours, les conditions n’auront vraiment plus rien à voir (enfin bon si jamais par hasard vous voulez y aller avant tapez "crop" dans la petite fenêtre de recherche du blog, ça devrait vous éclairer)    

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2017 3 22 /11 /novembre /2017 19:43

On ne s’en lasse pas. Dimanche d’abord avec Agnès où on essaye de se caler pile sur le coucher de soleil.

Les Chamrousseries du soir…

Un petit détour pour perdre un peu de temps et aller voir le lac Achard tout gelé

Les Chamrousseries du soir…

Et hop, là je sens qu’on tient le bon bout.

Les Chamrousseries du soir…

Un petit thé à l’abri du vent pour patienter un peu.

Les Chamrousseries du soir…

Et profiter de l’embrassement final…

Les Chamrousseries du soir…

C’est aprèm aussi avec Juliette cette fois. On part un peu plus tôt, c’est qu’avant le soir, on a idée d’une petite activité complémentaire.

Les Chamrousseries du soir…

Juliette n’a encore jamais essayé mais elle est pleine d’enthousiasme. On laisse donc les skis pour passer en crampons et aller jouer dans le clair-obscur…

Les Chamrousseries du soir…

Une petite longueur de prise en main.

Les Chamrousseries du soir…

Puis un poil de raideur et un peu de vraie glace pour de premières vraies sensations de glaciériste, de quoi avoir le sourire.

Les Chamrousseries du soir…

Aujourd’hui sur les replats la neige tassée par les passages ancre pile comme il faut.

Les Chamrousseries du soir…

Une petite pause à l’abri du vent de sud, qui c’est bien levé, pour attendre que la lumière baisse encore un peu.

Les Chamrousseries du soir…

Et il est temps d’y aller

Les Chamrousseries du soir…

Pour jouer jusqu’au bout avec cette belle lumière.  Hum, hum les Chamrousseries du soir vraiment c’est jamais rasoir

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2017 6 18 /11 /novembre /2017 19:30

Timidement surement mais avec Antoine on est allé voir.

Ice is back ?

On commence par une petite montée en ski et au soleil.

Ice is back ?

Puis on laisse les skis avant de plonger dans l’ombre.

Ice is back ?

Une première goulotte. Peu de neige alors c’est un peu plus technique.

Ice is back ?

Jolie passage, pour celle-ci on ne sort pas la corde.

Ice is back ?

La petite variante habituelle sur le haut, plus raide mais la terre gelée y est parfaite.

Ice is back ?

Une nouvelle redescente et hop on remet ça avec la corde cette fois. Ombre et lumière c’est le jeu de la goulotte.

Ice is back ?

Encore une petit variante, toujours aussi sympa.

Ice is back ?

Les étroitures des hauts délicieusement encaissées.

Ice is back ?

Avant une petite pause sommitale des plus conviviale partagée, comme notre deuxième ascension, avec nos camarades de jeu du jour. Merci pour ce moment sympa, Sarah si tu me lis c’était des copines à toi. Et pour quelques infos un peu plus précises, la première goulotte c’était le couloir du chien, la deuxième le couloir de la cheminée, parcourues toutes deux de nombreuses fois mais toujours aussi cool et ludiques dans ces conditions.

Partager cet article

Repost0