Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 22:43

Vers 14h30 quand dans la voiture qui me mène à Chamrousse j’allume la radio, cette journée à la météo radieuse prend une toute autre tournure. Je suis un peu soufflé mais bon, raison de plus peut-être (ou pas ?) d’aller prendre l’air là haut.

Nous sommes tous des Charlie

Aujourd’hui c’est à pied et par le bas donc que j’arrive dans le petit laboratoire de mixte abordable que constitue Chamrousse, ici vers Casse Rousse (parcouru l’an dernier avec Jacques).

Nous sommes tous des Charlie

Là vers la Croix mon terrain de jeu du jour (parcouru déjà avec Lio il y a 2 semaines). A gauche le couloir du chien où 2 personnes sont déjà, à droite au-dessus de la flèche et caché dans une anfractuosité rocheuse le couloir de la cheminée.

Nous sommes tous des Charlie

50 minutes de marche et je suis à l’attaque du second nommé.

Nous sommes tous des Charlie

Ambiance très encaissée et conditions parfaites.

Nous sommes tous des Charlie

A la sortie des difficultés, un délice de petits crochetages délicats. En solo ça va vite alors après quelques mots échangés avec la cordée qui sort du couloir du chien, comme le coucher de soleil est encore bien loin, je m’offre un petit tour dans celui-ci.

Nous sommes tous des Charlie

Tout est à échelle miniature ici du coup en quelques minutes je suis de nouveau à l’attaque. 

Nous sommes tous des Charlie

Comme dans le précédent tout cela est vite avalé, une petite variante en touffes/terre gelée qui taquine presque la verticale et hop je suis à nouveau sorti.

Nous sommes tous des Charlie

Je profite du soleil cette fois et discute à nouveau avec la cordée croisée précédemment. La lumière devient belle et intéressante, il est temps de descendre.

Nous sommes tous des Charlie

Le timing est bon je profite donc jusqu’au bout de ces magnifiques couleurs.

Nous sommes tous des Charlie

Voilà les deniers rayons, il est temps maintenant de refermer la parenthèse et de retrouver le monde.

Nous sommes tous des Charlie

Vu d’ici il paraît bien sombre… mais non même si le choc est rude et qu’aujourd’hui nous sommes tous des Charlie, le soleil toujours brillera à nouveau.

Partager cet article

Repost0
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 18:32

Je ne pensais pas qu’il ferait aussi beau aujourd’hui, du coup pourquoi ne pas en profiter pour sortir crampons/piolets avant les chutes de neige annoncées pour ce week-end. Lio n’est dispo qu’à 12h30 alors direction Chamrousse pour du mixte facile.

Friandises belledonniennes

Sur place si la neige n’est pas encore là, le froid lui l’est bien, -6 au Recoin, -10 à la Croix avec un petit vent de nord, on se remet dans l’ambiance hivernale…

Friandises belledonniennes

Accès rapide à notre première friandise du jour le couloir de la cheminée. C’est mignonet comme tout, encaissé et très esthétique.

Friandises belledonniennes

R1 sur 2 spits avec de jolies perspectives sur la vallée. A noter s’il y avait d’autres spits de progression, nous n’en avons utilisé aucun car beaucoup trop haut pour l’enneigement actuel.

Friandises belledonniennes

Dernière de nos 3 longueurs, superbe et ludique, tout en placements faciles, vraiment sympa dans les conditions actuelles.  

Friandises belledonniennes

N’est ce pas Lio… En moins d’une heure on est sorti, avec plus de neige ça doit sans doute être moins intéressant et plus laborieux, là on a adoré.

Friandises belledonniennes

Pendant notre ascension un petit cumulus est venu coiffer la croix rendant l’ambiance assez fantomatique.

Friandises belledonniennes

Il n’est même pas 15h alors on repart pour un tour dans le couloir du chien, cette fois. Ambiance moins encaissée.

Friandises belledonniennes

Mais toujours quelques étroitures amusantes grâce encore au faible enneigement.

 

Friandises belledonniennes

Là aussi on se fait plaisir donc.

Friandises belledonniennes

Lio après une variante marrante sur touffes et terres gelées typique du mixte belledonnien.

Friandises belledonniennes

Un deuxième passage à la Croix et un retour par les bennes, et oui sans faire exprès on avait un A/R alors on ne s’en prive pas, du coup à 17h on sera de retour à Grenoble. Cool, si j’avais déjà fait dans le coin des voies plus techniques, là on a vraiment adoré cette façon décalée et relaxe d’aborder à l’après-midi ces petites friandises belledonniennes

Partager cet article

Repost0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 17:23

Pour rebondir sur une discussion que nous avions hier, si malgré la nature équivalente du rocher (du calcaire urgonien), il y a beaucoup plus de couloirs à skier dans la barrière est du Vercors que dans celle de Chartreuse, en revanche il semble qu'il y ait un peu moins d'Arches à visiter

Une arche à visiter...

Le Ranc Traversier en posséde une et si Stéphane l'a cotoyée en y grimpant une vielle voie d'escalade sans doute maintenant fort peu parcourue

Une arche à visiter...

On peut aussi s'en approcher par un superbe goulotte pas très difficile mais diablement esthètique.

Une arche à visiter...

Elle s'appelle d'ailleurs "La goulotte de l'Arche" et en voici l'attaque hier. Ca avait l'air pas mal du tout. Plus enneigé en tout cas que lors de notre passage en mars 2011. Quoique qu'il en soit si ce type d'escalade vous tente alors n'hésitez pas à aller y faire un tour c'est vraiment très joli. 

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 12:44

C’était surement une belle journée pour faire du ski mais nous à cette période c’est décidément les petites virées glacées qu’on préfère.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Ceci dit celle-ci commence quand même par un peu de ski mais à la descente uniquement (pour les nostalgiques regardez un peu les skis de Jacques ils ont fait fureur à une époque dans certaines communautés…).

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Et voilà il est 14h, à peine 1h après notre départ de Grenoble on est déjà à l’attaque de notre ligne. Ça c’est un des plaisirs de Chamrousse, permettre l’accès à une foultitude de choses sympas à 2 pas de la ville.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Pendant que Jacques finit de se préparer je vais tâter de L1 dont je franchis le premier ressaut, du mixte facile avec un tout petit peu de glace et de terre gelée (sous la neige), juste où il faut pour passer tranquillement.     

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Je fais relais au premier spit rencontré.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Et Jacques, dans une super ambiance, continue jusqu’au bloc coincé.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Du relais sous le bloc, l’entrée était partiellement obstruée par un gros bouchon de neige nécessitant un bon travail de déblayage. Gros combat ensuite pour sortir de sous le bloc, c’est d’abord complétement sec puis il n’y a que de la poudreuse posée sur des dalles… Jacques s’est bien arraché sur ce coup. Dans ce passage on a utilisé 1 friends et 2 pitons lames (retirés ensuite). Pour ce qui est de l’équipement d’ailleurs, la présence de quelques spits de ci de là ne dispense de son propre équipement car les 2 passages les plus durs (sortie du bloc et fin de la dernière longueur) sont à protéger.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Content de revoir le jour…et ne vous fier pas au fait que je n’ai pas de gant, dans l’ensemble avec toute la neige qu’on a brassée on n’était pas vraiment réchauffé.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Sortie un peu technique mais sans neige et facilement protégeable, un vrai plaisir par rapport à la longueur sous le bloc.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Fin des difficultés, il doit être un peu plus de 17h, pas un vrai coucher de soleil mais quelques jolies lueurs

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Une dernière pente facile.

Goulotte du Bloc Coincé à Chamrousse

Et hop on peut ranger le matos et redescendre retrouver les skis qui nous ramèneront tranquillement à la nuit tombée à la voiture. Pour une aprem on s'est vraiment bien amusé, jolie goullotte à l'ambiance bien neigueuse et bien frâiche, 2 courts passages bien techniques, on a adoré...

Partager cet article

Repost0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 20:47

Quoi de mieux que de terminer l’année avec une belle bleue. Avec toutes ces alternances froid/neige/redoux, on assure en se dirigeant vers le Vallon du Diable. Une seule cordée au parking, cool, même si on a bien une idée on pourra choisir.

Une belle bleue pour terminer l'année

Bonne trace pour l’accès puis un peu d’effort à faire quand même pour accéder à notre belle du jour, elle s’appelle Délivrance et au milieu de ces rochers colorés elle a l’air superbe

Une belle bleue pour terminer l'année

On ne sera pas déçu, le fond de l’air est plutôt frais, le départ «punchy »et la glace  bien dure.

Une belle bleue pour terminer l'année

L2 fort soutenue…

Une belle bleue pour terminer l'année

Où je me dis que si Loisyann semble se reposer les bras de temps en temps, c’est que je vais surement déguster un peu…

Une belle bleue pour terminer l'année

Effectivement… ouah on est content d’être là mais que ça masse bien les avants bras et les mollets…

Une belle bleue pour terminer l'année

Petite pause à R2 et coup d’œil en face où nos camarades du matin sont partis (vous reconnaitrez les cascades elles ont toutes l’air en excellentes conditions).

Une belle bleue pour terminer l'année

Et hop les voila dans la chandelle de la Verge du Démon… eux aussi ils ont surement un peu mal aux bras.

Une belle bleue pour terminer l'année

Nous on continue avec une L3 enfin un peu plus cool et toujours dans cette superbe ambiance encaissée.

Une belle bleue pour terminer l'année

Début de L4, Lois réfléchit… à gauche au plus facile où à droite au plus raide ?

Une belle bleue pour terminer l'année

Allez pour rester dans le ton ce sera à droite bien sûr… en plus la glace y est meillieure. Encore une vingtaine de mètres pour confirmer que ça y est mon épaule doit être guérie (sinon elle n’y aurait pas résisté…).

Une belle bleue pour terminer l'année

Et voilà, un petit coup d’œil en face avec d’autres belles totalement désertées aujourd’hui mais semblant tout aussi en conditions, et hop on enquille les rappels…

Une belle bleue pour terminer l'année

Superbe et puis comme on est le 31, ça vaut bien quelques facéties et même un peu de soleil pour terminer… Allez bonne année à tous nous on va pouvoir céder sans regret à l’appel de la nuit.

Partager cet article

Repost0