Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 12:11

Et bien ça y est on aura au moins une fois tapé de la glace cette saison. Avec le redoux ce week-end ne s’y prêtait pas forcément mais dans le spot discret de Cyril et Jean-Yves pourtant…
gl1Approche rapide dans une neige bien collante et cette petite falaise perdue dans la forêt se dévoile au dernier moment. Une cinquantaine de mètre de haut, plusieurs lignes possibles du 3 au 4/5, pour une pratique de proximité c’est parfait.
gl2Glace tendre mais parfois peu épaisse et un joli dernier ressaut qui nous rappelle que la glace quand c’est raide ça peut faire mal au mollets et aux bras…Une fois en haut on profite des nombreux arbres pour installer un bon relais afin de s’offrir encore 2 longueurs où comme on est assurer du haut on peut se permettre toutes les audaces…

gl3Structure fragile, délicats crochetages, toute une gestuelle à redécouvrir en toute décontraction.

gl4Et puis pour parfaire l'ambiance le petit vent qui secoue les arbres nous rappelle que la cascade sans quelques coulée de poudreuse dans le cou… ce n’est pas vraiment de la cascade. Une matinée bien plaisant en tout cas et un grand plaisir d’avoir pu dépoussiérer piolets, crampons et broches.

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 14:19

Hier soir par ciel dégagé il faisait -19, ce matin c’était beaucoup plus «doux» à peine -10, normal puisqu’il avait neigé une partie de la nuit.

besneig1Super ambiance dans le village donc, par tous temps y a pas à dire qu’est ce qu’on est bien ici. Les chutes de neiges se poursuivent encore, vers 14h ça faisait + 30 par rapport à hier.

besneig2Avec tout ça Bessans arrive à son petit mètre de neige cumulé, pas si mal après un début d’hiver bien timide. La circulation vers Bonneval a même été de nouveau brièvement interrompue ce matin par précaution. Reste plus qu'à attendre quelques éclaircies pour profiter prudemment de tout cela.

Partager cet article

Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 16:15

De la neige il y en a, 70/80 à Bessans (beaucoup plus plus haut), tombée principalement jeudi et vendredi dernier. Une coulée descendant du versant Andagne (ouest) a d’ailleurs coupé l’accès à Bonneval, on en voit encore les traces sous forme de jolis murs de chaque coté de la route. Grace à une météo clémente ce dimanche, on a pu en profiter. Malgré une ouverture encore partielle (télésiège du 3000 fermé), la neige était excellente sur Bonneval, peu de monde et une bonne petite poudreuse dans les coins protégés.

bestreQuelques coups d’œil alentour aussi, ici vers Trétêtes et Javes, couloirs garnis mais surement pas très fréquentables.

besmeyLà vers les Pointes de la Met et des Bufettes, on peut noter sur cette photos les nombreux départs de coulées en versant sud jusqu’à l’herbe.

beslevVers la chaine frontalière c’est pas mal non plus, ici les Levanna avec au premier plan l’Ouille de Trièves.

besfrCoté glace s’il n’y a rien d’exceptionnel quelques classiques sont néanmoins bien là. La Frette  par exemple, on l’a connue plus charnue mais elle doit être grimpable une fois la nivo stabilisée.

bescasLe secteur de Saint Landry, toujours fidèle ou poste. Si la ligne de droite est bien enfouie sous la neige, celle de gauche pas formée, celle du centre n’est pas trop mal, elle a d’ailleurs été gravie dimanche. Et puis si ces conditions bien neigeuses empêchent la fréquentation des lignes de grandes envergures (le ressaut principale de la Revernotte semble néanmoins assez bien formé), il y a aussi quelques surprises.

besglTémoin cette goulotte qui raye la falaise du Fodan en versant sud au dessus de Bonneval. Je ne sais pas si elle a déjà été gravi, en tout cas si ça fait plusieurs années que je la vois se former, je ne l’avais jamais vu aussi garnies. Zoomer vous verrez, enfin bon ça semble être assez technique et ça chauffe très vite dès les premiers rayons de soleil… Là les températures négatives (-14 et -16 dimanche et lundi matin) et le faible ensoleillement semblent favoriser une certaine pérennité…

Coté rando si on reste plutôt prudent il y a moyen de bricoler quelques courtes balades, surtout  prétexte à poursuivre la découverte des TLT5.    

besr1Avec Pascal on a pu ce matin par de longs détours parfois bien plats, se bricoler 500 m de déniv pour 1h30 de montée.

besr2Avec même un peu de soleil à la fin et le profil caractéristique d’un sommet prestigieux qui se découpe à travers les nuages.

besr3Pour la descente comme on a complété la boucle en se glissant sur un télésiège qui nous à conduit jusqu’à 2500m. Ca nous à fait 1000 mètres en fort bonne neige, pas si mal compte tenu de la nivo. Et pour les TLT5,  que du mieux après 3 sorties maintenant. Pas vraiment de points durs à la montée (mais il faut encore attendre de grandes randos pour voir vraiment), un débattement enfin trouvé (j’avais du mal régler un truc la première fois), une précision diabolique à la descente (testée aussi en piste sur plusieurs milliers de mètres de déniv). Coté thermique aussi, avec ces températures bien froides, -16 au départ, -10 au retour ce jour, je n’ai pas pour l’instant souffert du froid, à voir aussi sur une exposition plus longue, là ça n’a duré que 2 h. Voila pour ces quelques nouvelles de part ici, en ce moment d’ailleurs le ciel est presque tout bleu vers la frontière et on aperçoit l’Ouille Allegra bien blanche, pas certain toutefois qu’elle soit encore bien fréquentable… 

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 22:13

On ne sait pas encore ce que sera l’enneigement cette saison mais lorsqu’il est faible, coté glace, pour peu qu’il fasse quand même un peu froid, c’est tout un autre panel de possibilités qui s’offre à nous. Il est en effet des cascades uniquement fréquentables dans ces conditions. Non pas à cause du risque d’avalanche, mais parce d’inclinaison générale modérée, elles sont constituées de petit ressauts noyés sous la  neige lorsque celle-ci est trop présente.

Et n’allez pas croire que malgré leur difficulté raisonnable elles ne sont pas intéressantes, bien au contraire, elles permettent parfois de se promener dans des endroits encaissés et de découvrir des passages où l’on peut admirer le travail de l’eau sur les rochers. Un peu comme en canyoning mais à la montée…  

inibess1La cascade d’Andagne en Haute-Maurienne fait partie de cette catégorie. Elle débute dans une gorge étroite et est dominée par 1500 mètre de pentes. A ne pratiquer donc qu'en début de saison…ou plus tard, tant que la grosse neige et des coulées associées ne sont pas venues la combler.

inibess2Fin décembre 2005 par exemple c'était parfait et avec Jean Luc on a picoré avec gourmandise ses petits ressauts joliment tapissés.

inibess3Le début est très encaissé pour une ambiance goulotte.

inibess4Ensuite on prend de la hauteur et on s’écarte de l’axe principal par une large coulée.

inibess5Le peu de neige permet de suivre au plus prêt les jolies circonvolutions que le torrent a sculptées dans la roche.

inibess6Après un dernier ressaut tout mignon on termine tranquillement dans de délicates pentes de neige. La descente se fait à pied rive droite en contournant quelques petites barres rocheuses. En tout environ 150 mètres de cascade parfaite et ludique pour une initiation (difficulté 3), c'était une première pour Jean Luc qui a bien apprécié.

inibess7

Et pour conclure un petit couché de soleil d'époque (fin décembre 2005) sur la Pointe d'Andagne et l'Ouille Allegra, ça ne rassurera pas forcément le skieur affamé mais vous voyez que l'enneigement en altitude y était encore bien plus faible que maintenant. Alors je ne sais pas si cette disette neigeuse va continuer, mais si c’est le cas, ça peut être l’occasion de découvrir une autre façon ludique de pratiquer la montagne hivernale. Moi en tout cas, après une saison dernière exceptionnelle pour ce qui est des cascades/goulottes, cette pratique me comble autant que le ski de pentes raides.

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 22:31

Les mercredis se ressemblent en ce moment, peu de dispo mais quand même le temps d’accompagner Agnès. Il fait très doux et la lumière est très belle aujourd’hui alors c’est au Murier qu’on va courir.  

tail1La vue est panoramique d’ici, coté aglo ou coté montagne avec le Taillefer par exemple. Si celui-ci est surtout connu des skieurs, sa face nord ouest recèle quelques parcours glaciaires intéressants comme ici au centre de la photo le couloir nord ouest du Col du Grand Van. Profitant, comme actuellement, du peu de neige nous avions été y faire un tour avec Jacques mi-décembre 2004, l’occasion de ressortir encore quelques photos d’époque.

tail2Approche à pied car l’accès en voiture était possible jusqu’au parking d’été de montée au Taillefer. Couloir en conditions idéales peu de neige, beaucoup de glace, parfait. En ce moment par contre il doit être encore bien pauvre en glace en bas rendant sans doute la course plus difficile. En fin de saison au contraire tous les ressauts du bas seront probablement enfouis sous la neige limitant les passages techniques au dernier ressaut et rendant alors la course plus facile.

tail3Au pied et à la sortie du premier ressaut une belle longueur de glace.   

tail4Après une étroiture parfois technique le second ressaut, du bas et pendant son ascension.

tail5Après cela une longue section facile en neige et glace nous amène au pied du dernier ressaut, le plus long, 60 mètres et le plus soutenu (3+).

tail61 longueur et demie donc avec relais sur broches (mais jacques elle passe où la corde…) avant la sortie dans le grand pierrier sommital.

tail7La remontée de celui-ci, sous le col du Grand Van,  est un poil fastidieuse.

tail9Mais on retrouve enfin et avec plaisir le soleil.

tail8Retour tranquille et au coucher de soleil par le pas de la Mine. Voila encore une vraie petite course d’alpinisme à 2 pas de Grenoble, à déguster par faible enneigement pour qu’elle garde tout son caractère technique ou à dévorer comme une vraie course de ski/alpinisme de fin de saison comme ce jour par exemple.

tail10Nous en tous cas aujourd'hui comme mercredi dernier on a encore eu droit à notre clin d’œil du soleil sur le Vercors, en attendant la neige ou la glace pour le prochain week-end qui sait...

Partager cet article

Repost0