Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2024 6 18 /05 /mai /2024 20:20

Départ vers 8h de la voiture avec Marie

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

On tourne le dos à la classique du lieu 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Le soleil arrive

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Ca se redresse... 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Lignes fuyantes... 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Une dernière traversée. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Et on y est, par ici.

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Par là bas. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

On y va. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Jolie pente. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Beaux virages

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Un bref passage un peu trop mou. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Puis on retrouve de la neige typée névé beaucoup plus sympa à skier. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Pas mal non cette pente, de quoi avoir le sourire. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Plus bas. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

En remontant. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Ben oui c'était là, t'y crois toi 😊 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Après ça on rejoint l'autre versant

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

On repasse à pied pour l'arête finale. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Plutôt esthétique

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Un dernier coup d'œil sur les aiguilles. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Avant de replonger, la dernière face est impeccable. 

Un peu de pente, de jolis coups d'œil...

Et nous ramène à la voiture. Ben c'était où ce truc ben ici pardi. Un peu moins de soleil et de neige que la dernière fois mais toujours aussi sympa cette boucle en fin de saison avec une première pente un peu maligne à aller chercher et qui ne doit pas être souvent visitée.  

Partager cet article

Repost0
15 avril 2024 1 15 /04 /avril /2024 07:12

Ca y est après des années d'entrainement, des dizaines de parcours, je suis enfin prêt pour ce projet pharaonique qui me tient à cœur depuis des mois. Une derniere semaine tout en concentration faite de sorties en ville pour aussi relâcher la pression et voilà samedi c'est le grand jour. Top départ pour enchainer 2 Grand Colon basket en moins de 24h.... hum hum vous y croyez à ça vous ? Non ? ben vous avez bien raison !!! En fait c'était juste une question de circonstances et de dispo des unes et des autres mais bon dans tous les cas ça a donné un truc plutôt sympa et c'est bien là l'essentiel.

Enchainement...

Ca commence donc samedi vers 17h. Départ tranquille du parking, comme vous pouvez le remarquer je suis assez chargé. Oui à cause des promesses du terrible JC (qui s'est débiné aujourd'hui) je suis obligé de porter les skis d'Agnès. 

Enchainement...

Montée dans le thermique de fin d'aprem dont profitent quelques parapentes

Enchainement...

Arête impeccablement dégagée.

Enchainement...

Joli coup d'œil sur Belledonne 

Enchainement...

Seulement une centaine de mètres enneigés à plat pour rejoindre le sommet.

Enchainement...

Et hop Agnès a du mal à le croire mais elle peut savourer son premier Grand Colon basket. 

Enchainement...

Ce n'est par encore tout à fait le sunset mais ça va venir, la neige est plutôt bonne, souple avec faible enfoncement.

Enchainement...

De plutôt bonnes conditions pour découvrir le ski de couloir...

Enchainement...

C'est vrai qu'il y a un peu de pente et quelques lignes de fuites à l'entrée.

Enchainement...

En prenant un peu son temps ça le fait très bien (ouf 😊)

Enchainement...

Sur le bas ça s'affine un peu

Enchainement...

Et le sunset arrive. 

Enchainement...

On finira même à la frontale pendant que Grenoble scintille doucement. Pas mal pour une première...

Enchainement...

Deuxiéme étape dimanche matin avec Cécile et Ju, départ top chrono vers 10h30 (hum, hum je crois que l'ai bien là mon challenge des 24h).  

Enchainement...

Montée panoramique

Enchainement...

Sur cette photo on dirait qu'on court, mais non l'ambiance était plus au papotage qu'au sprint.

Enchainement...

Au sommet, quelques trucs ont changé, au lieu d'une bière Cécile nous sort une endive !!! 

Enchainement...

Enfin il reste quand même quelques fondamentaux, ici. 

Enchainement...

Ou là.

Enchainement...

Pour la descente la neige est impeccable 

Enchainement...

Un peu plus ferme qu'hier soir 

Enchainement...
Enchainement...

Après la calotte l'entrée du couloir est vraiment excellente 

Enchainement...

Plus bas c'est parfois un peu moins lisse

Enchainement...

Mais ça nous ne empêche pas en un joli ballet de profiter de ce toujours magnifique et improbable billard

Enchainement...

Bon certes après le déchaussage de l'aiguille ça sent la fin et ça se complique un peu. Des virages string.... (qui valent quelques commentaires que la bienséance m'interdit de retranscrire ici 😊)

Enchainement...

Puis on finit à pied. 

Enchainement...

Mais ça n'a pas gâché notre plaisir 

Enchainement...

Conclut comme il se doit à la Gelinotte où 2 styles s'affrontent. L'athlète de haut niveau fière de son enchainement (hum, hum...) où les filles beaucoup plus raisonnables qui se contentent d'un Perrier... 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2024 6 06 /04 /avril /2024 17:17

Je vous explique, c'est un peu plus long qu'une sucrerie chamrousienne , y a qu'en même plus de 900 mètres à grimper, mais comme on les fait en basket, finalement ça passe tout aussi bien.  

Sucrerie belledonnienne...

Partager entre mecs aujourd'hui. Départ vers 10h, y avait tellement longtemps que je n'avais plus randonné avec les Steph que ça fait vraiment plaisir. Certains ont l'air un peu sérieux sur la photo mais non, ambiance totalement décontractée. 

Sucrerie belledonnienne...

Grenoble au fond. 

Sucrerie belledonnienne...

Le petit belvédère habituel

Sucrerie belledonnienne...

L'épaule parfaitement dégagée, par ici. 

Sucrerie belledonnienne...

Ou par là. 

Sucrerie belledonnienne...

Petit regroupement avant d'affronter le partie la plus effilée où le vent de sud nous secoue un peu. 

Sucrerie belledonnienne...

Première neige en bordure de calotte. 

Sucrerie belledonnienne...

Mais à peine. 

Sucrerie belledonnienne...

Une seule section vraiment enneigée à quelques encablures du sommet

Sucrerie belledonnienne...

Et voila on y est. Le regel est plutôt bon alors on enfonce à peine. 

Sucrerie belledonnienne...

Une autre partie de la sucrerie....

Sucrerie belledonnienne...

La bière et les cahouètes, ben oui c'est qu'il est presque midi alors c'est l'heure de l'apéro...

Sucrerie belledonnienne...

Après ça la descente fût une tuerie 

Sucrerie belledonnienne...

Le haut est lisse et juste décaillé. 

Sucrerie belledonnienne...

On pénètre dans le couloir à mach12

Sucrerie belledonnienne...
Sucrerie belledonnienne...

Et on fait fumer les cuisses. 

Sucrerie belledonnienne...

Quelques pauses photos.

Sucrerie belledonnienne...

Le Steph toujours à l'attaque. 

Sucrerie belledonnienne...

Ca déroule à toute vitesse jusqu'au déchaussage à la petite aiguille. 

Sucrerie belledonnienne...

Au dessous c'est encore pas mal. 

Sucrerie belledonnienne...

Plus bas ça se rétrécie un peu. 

Sucrerie belledonnienne...

On passe en mode slalom spécial et hop on se retrouve à l'endroit habituel. Encore une petite sucrerie de par ici, dégustée aujourd'hui en mode apéro de fin de matinée, mais qui s'accommode fort bien d'un after taf pour un mode apéro sunset. Ah oui et puis aussi, normalement c'est beaucoup plus mixte... alors les cops on y retourne quand ? 

Partager cet article

Repost0
23 mars 2024 6 23 /03 /mars /2024 23:03

Pour profiter de l'éclaircie de l'aprem, départ à 15h15 de la voiture. 

Grand Colon basket...

Pas de neige jusqu'à la baraque du Colon, après elle apparait rapidement. Du coup plutôt qu'aller me mouiller les pieds ou pire chausser, une grave faute de goût pour un Grand Colon Basket, je quitte le GR pour grimper juste au dessus de la cabane.  

Grand Colon basket...

C'est direct et ça monte plutôt bien finalement. Y a quelques sentes et sur le haut je côtoie le couloir de descente qui a l'air prometteur. 

Grand Colon basket...

Comme ça j'arrive à pied sec juste sous la calotte. Vers le bas.

Grand Colon basket...

Vers le haut, d'ici je chausserai, oui, oui c'est pas bien mais avec les 3/4 en basket ça reste dans l'esprit d'un Grand Colon basket 😊

Grand Colon basket...

La calotte se remonte tranquillement et me voici au sommet. 

Grand Colon basket...

L'intérieur de Belledonne encore bien enneigé. Y a un peu de vent là-haut alors je ne traine pas trop.  

Grand Colon basket...

La calotte est impeccable.

Grand Colon basket...

Et le reste aussi. Juste avant de plonger, on distingue mes traces de montée. 

Grand Colon basket...

L'entrée du couloir. 

Grand Colon basket...

Plus bas.

Grand Colon basket...

Vers le haut.

Grand Colon basket...

Après le déchaussage habituel pour contourner la petite aiguille, y a encore de quoi faire. 

Grand Colon basket...

La fin est bien un peu étroite, mais on arrive à ski à l'endroit habituel. On peut aller plus bas les très bonnes années mais elles deviennent rare, en 2018 par exemple un mois plus tard on faisait mieux. . 

Grand Colon basket...

Mais je ne vais pas me plaindre d'autant que j'ai droit à un petit bonus et que je ne remettrai même pas les baskets pour rentrer à la voiture. 930 m de montée (dont 700 en basket) 780 de descente à ski et 2h45 voiture/voiture, certes l'enneigement en bas est très maigre pour un mois de mars, mais des mensurations très corrects pour un Grand Colon basket même si ça nous permettra pas de le faire encore bien longtemps cette saison comme fin mai il n'y a pas si longtemps par exemple.

Partager cet article

Repost0
19 mars 2024 2 19 /03 /mars /2024 07:44

Un nom qui fleure bon le sud, c'est normal on y est. Enfin le sud pour nous en tout cas ce samedi où Isa, Valérie, Philippe et Cassis nous font découvrir une classique du coin. 

Costa Rouenda nord en boucle

L'équipe du jour donc. On part de la station des Orres pour remonter le long vallon de l'Eissalete. 

Costa Rouenda nord en boucle

Après un parcours de fond de valleé on débouche sur le plateau de l'Eissalete où les possibilité sont multiples. 

Costa Rouenda nord en boucle

Au fond le col, les filles visent la petite bosse à gauche, nous le sommet de Costa Rouenda sur la droite. 

Costa Rouenda nord en boucle

Au Col, Philippe me fait l'inventaire de tous les sommets du coin. 

Costa Rouenda nord en boucle

Ici la Grande Séolane une classique de l'Ubaye 

Costa Rouenda nord en boucle

A partir du col on remonte l'arête.

Costa Rouenda nord en boucle

Qui s'effile doucement. 

Costa Rouenda nord en boucle

Conditions excellentes aujourd'hui. 

Costa Rouenda nord en boucle

Parfois c'est soufflé, glacé, là tout est en neige. 

Costa Rouenda nord en boucle

Et nous voilà au sommet.

Costa Rouenda nord en boucle

La face nord est magnifique 600m de larges pentes à 30/35 degrés. Beaucoup de traces mais c'est tellement grand.

Costa Rouenda nord en boucle

Qu'on peut encore aisément faire la sienne.

Costa Rouenda nord en boucle

Une belle poudreuse

Costa Rouenda nord en boucle

Jusqu'en bas de la face. Ensuite un peu de croute pour rejoindre le vallon de montée puis de la transfo tranquille pour finir. 

Costa Rouenda nord en boucle

Et voilà ensuite il ne nous reste plus qu'à vénérer les Cécile et à récupérer... 

Partager cet article

Repost0