Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 18:25

On y est venu le week-end dernier mais comme c’est un des seuls endroits du Vercors Est sans portage c’est bien volontiers qu’on y retourne ce matin. En plus depuis des années j’avais envie de faire ce parcours logique mais qui évite de descendre les 2 couloirs croisés, enfin ça c’est si on résiste aux tentations, ce que je n’étais jamais arrivé à faire jusque là.

Les tentations des Sultanes

Départ à 7h30 pour notre terrain de jeu du jour.

Les tentations des Sultanes

On va voir le couloir est du Gerbier tout sec et on repart vers la pente nord.

Les tentations des Sultanes

Skis sur le sac on profite du lieu précédé par une dizaine de bouquetins.

Les tentations des Sultanes

La première tentation du jour, les torcheurs du matin… mais non pas aujourd’hui.

Les tentations des Sultanes

A la brèche entre la pente nord et le Couloir des Sultanes.

Les tentations des Sultanes

Et pour une fois c’est versant Sultanes qu’on descend, une belle pente lisse en transfo parfaite.

Les tentations des Sultanes

Moquette à poils longs ski super agréable. C’est court et nous voici à mi-Sultanes.

Les tentations des Sultanes

Reste plus qu’à remonter.

Les tentations des Sultanes

La photo classique et la deuxième tentation du jour…

Les tentations des Sultanes

Moi je n'ai pas trop de mal à y résister et Marie-Christine bonne joueuse, qui découvrait l’endroit, se dit qu’elle aura bien l’occasion d’y revenir.

Les tentations des Sultanes

Alors allez c’est versant sud qu’on va.

Les tentations des Sultanes

500 m de belle et large pente, moquette parfaite en haut.

Les tentations des Sultanes

Près des rochers ça ramollit un peu.

Les tentations des Sultanes

Nos copains du jour.

Les tentations des Sultanes

Dans le bas il faut se montrer délicat pour ne pas enfoncer et toucher les cailloux, c’est qu’on est sur un gros éboulis ici. On rejoint le GR et après un passage à pied sur celui-ci dans la forêt, la piste puis la voiture. Voilà pour cette jolie boucle enfin réalisée, suffisait juste de résister aux tentations, pas comme ce jour où pour le coup on s’était bien laissé aller… D'autres infos et photos ici.

Partager cet article

Repost0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 21:15

C’était le thème du week-end, s’en mettre plein les yeux et accessoirement faire quelques photos de tout ça. On commence par une Vercoresterie qu’on connaît par cœur, restait juste à déterminer l’heure du rendez-vous. 6h au pied du Murier, mazette c’est quasi une heure d’avant taf alors aujourd’hui on ne travaille pas…

Ambiance colorée

Bon au départ ça ne paraît pas tout à fait gagner sous un espèce de plafond nuageux, et puis si, finalement on aura bien nos couleurs

Ambiance colorée

La barrière Est y a pas à dire on ne s’en lassera jamais.

Ambiance colorée

Ambiance Sultanes.

Ambiance colorée

Et qui dit Sultanes… Et oui prévenu de notre venu Jan en local de l’étape vient nous faire un petit coucou.

Ambiance colorée

Des paysages comme ça on en redemande, un clin d’œil à Ghyslain avec qui on a fait la montée.

Ambiance colorée

Comme on a le temps on monte sur le plateau. Joli angle de vue non, Jan poursuit son périple pendant que Hugues en termine avec le couloir.

Ambiance colorée

Sur le plateau Lio contemple l’infini et l’horizon penche…

Ambiance colorée

Descente sans histoire, premier virage pour Lio

Ambiance colorée

Un autre joli angle offert part Hugues.

Ambiance colorée

Et hop c’est vite avalé, à 10h30 on est de retour à la maison largement de quoi vivre une autre journée et l’occasion du coup de repartir faire une deuxième promenade avec Agnès.

Ambiance colorée

En Chartreuse cette fois où après avoir avaler l’’interminable route on est calé normalement pile sur le coucher de soleil.

Ambiance colorée

On est les derniers au Charmant Som aujourd’hui. Un petit thé et c’est l’heure.

Ambiance colorée

Tout s’embrase.

Ambiance colorée

Quelques virages colorés juste au-dessus de l’abîme (si, si c’est possible même sur ce paisible sommet) et du ski agréable pour terminer sur la route impeccablement damée

Ambiance colorée

Avant ça on en profite jusqu’au bout.

Ambiance colorée

Dimanche je m’offre un petit bonus, un départ à 16h (juste après avoir vu Martin Fourcade laisser échapper sa 6eme médaille, damned…)  sur un Chamechaude déserté à cette heure. Au sommet un petit voile tamise la lumière mais fait étinceler le Mont Blanc.

Ambiance colorée

Du coup ça change, c’est l’horizon qui s’embrase.

Ambiance colorée

C’était mon premier Chamechaude de la saison et si au niveau lumière et paysage  j'ai eu ce que je cherchais, coté neige par contre c"était absolument infâme… Une piste mal damée avec de grosses bosses du haut en bas, des bourrelets en court de regel et une directe sous le câble plutôt olé, olé vu le lissage et le manque de neige dans le goulet. Enfin bon là n'était pas l'essentiel pour conclure ce petit week-end coloré.

Partager cet article

Repost0
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 21:09

Un petit tour à la Dent pour terminer le week-end et attraper quelques lumières du soir. 

Dent du soir

Au parking il fait 10 degrés, en 3 jours ici on est passé de l'hiver au printemps.

 

Dent du soir

Montée sans histoire, neige molle mais déjà bien tassée, le Pas encore bien rempli, à la descente ça va rouler...

Dent du soir

Seul au sommet mais je ne fais pas la fermeture aujourd'hui puisqu'il y aura encore une personne derrière moi. 

Dent du soir

Pas de vent, j'aurais donc eu tout le loisir d'attendre les lumières du coucher de soleil mais ce n'est pas la peine puisque celui-ci est maintenant masqué par un voile de nuages élevés

Dent du soir

Quelques couleurs quand même et une descente déjà dans les standards printaniers du lieu... l'hiver serait-il déjà fini en Chartreuse ?

Partager cet article

Repost0
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 17:53

Hier on n'aurait pas parié la dessus et puis si finalement, il a plu quasiment toute la nuit alors forcément il a bien du aussi reneiger. Ce matin en plus tout semble s’illuminer, alors hop il n’y a plus qu’à y aller.

Chartreuse enneigée....

Un départ vers 10h pour une première montée.

Chartreuse enneigée....

Et chouette par ici on est les premiers.

Chartreuse enneigée....

Il faut juste en profiter.

Chartreuse enneigée....

Une deuxième montée

Chartreuse enneigée....

Et tiens là aussi on est les premiers.

Chartreuse enneigée....

La forêt est bien dégagée

Chartreuse enneigée....

Les montagnes bien enneigées.

Chartreuse enneigée....

En bas c’est un peu plus compliqué.

Chartreuse enneigée....

Une troisième montée.

Chartreuse enneigée....

Une autre belle descente bien dégagée

Chartreuse enneigée....

Alors allez une quatrième montée

Chartreuse enneigée....

Et une quatrième descente encore bien dégagé. Et voilà pour cette belle journée où avec Cécile et Jérôme comme vous l’avez surement repéré on a fait pour ce qui est des descentes, Pravouta W, puis Bec Charvet W, puis Pravouta E pour terminer par le champ de la Dent de Crolles. 1700 de déniv nous dit Cécile pour une deuxième « première » rando c’est déjà pas mal (la première c'était ce jour) . Alors oui certes une fin à la Dent ça aurait été plus élégant, mais bon pour aujourd’hui on en avait assez. Coté neige même si ça chauffe en versants ensoleillés, on a eu tout le temps 15 à 25 cm de poudre plus ou moins dense sur un fond faiblement crouté peu gênant. Aucune touchette et du ski bien agréable avec juste un petit bémol pour le bas du Charvet W qui manque un peu de remplissage. Encore que comme on était les premiers ça n’était pas vraiment gênant (je ne vous le conseille pas par contre maintenant….).   

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 19:00

Il y a de la neige, si, si et même plus qu’on pensait en Chartreuse alors direction le col de Porte d’où avec Marie-Christine on décolle vers 10h30 sans idée arrêtée si ce n’est d’éviter un peu la foule.

Session poudre en Chartreuse

Direction la Pinéa donc où la trace est généreuse. On s’en écarte un peu pour aller vers le Mont Fromage et puis non finalement, une légère descente et nous revoilà repartis vers la Pinéa. A la brèche, bonne surprise on croise Carine et Steph qui nous vantent les mérites de la face Est par où ils sont montés. Hum, hum c’est tentant effectivement mais le Vermorel aussi, alors allez et si on se faisait les deux !!!

Session poudre en Chartreuse

Quelques mètres à pied et on est prêt à plonger.

Session poudre en Chartreuse

C’est un peu touffu au début.

Session poudre en Chartreuse

Puis ça déroule.

Session poudre en Chartreuse

La neige est excellente et si on effleure bien quelques racines de temps en temps, rien de méchant.

Session poudre en Chartreuse

Alors on se lâche complètement. Dire qu’il y a une semaine il n’y avait pas un gramme de neige ici, cette Chartreuse est vraiment étonnante… Vers 1350 on stoppe pour remettre les peaux, avec plus où moins de bonheur pour certain par ce froid, heureusement qu’on en avait de rechange (et merci Carine pour moi). Steph nous fait une trace impeccable et nous revoici à la brèche pour profiter du versant Est lui aussi grassement pourvu…

Session poudre en Chartreuse

Les "locaux" plongent avec gourmandise sur leur maison.

Session poudre en Chartreuse

Le haut est dégagé.

Session poudre en Chartreuse

Puis la forêt accueillante.

Session poudre en Chartreuse

Une vraie goinfrerie.

Session poudre en Chartreuse

Dont on se délecte jusqu’au bout, c’est qu’elle est longue et soutenue cette descente.

Session poudre en Chartreuse

Les border-cross finaux nous ramènent  tranquillement au Croz  d’où Carine et Steph nous remontent au Col de Porte. Ouah quelle belle session de poudre, on s’était croisé avec Steph ce mercredi, sûr qu’on n'aurait pas parié là dessus pour ce week-end, comme je le disais déjà plus haut la neige en Chartreuse c'est toujours étonnant.

Partager cet article

Repost0