Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 18:40

Pour la der de l’année d’abord.

Les chamechauderies du nouvel an…

Pendant qu’Agnès et Lisa font du ski de fond je vais voir plus haut ce qu’ont donné les pluies de la veille.

Les chamechauderies du nouvel an…

La météo est printanière mais l’accès au sommet sur cette neige béton reste quand même un poil technique. Un petit coup d’œil sur la vallée et la descente n’est pas si pire finalement, béton en haut puis légèrement croutée mais assez facilement négociable avec un peu de jambes et les skis larges…

Les chamechauderies du nouvel an…

Et pour la première de l’année le lendemain. L’ambiance a complétement changé, l’hiver est revenu et les filles aussi…

Les chamechauderies du nouvel an…

Il n’y a pas grand monde mais dans le blizzard sommital on fait des rencontres sympas, Stéphane d'abord puis Manu et Lio ensuite.

Les chamechauderies du nouvel an…

Bon on ne traine pas trop au sommet c’est que ça souffle (les prémices de Carmen la tempête annoncée ?).

Les chamechauderies du nouvel an…

Plus bas c’est beaucoup plus calme et la directe sous le câble est plutôt agréable, une quinzaine de centimètres de poudreuse posée sur un fond bien ferme parfois glacé.  

Les chamechauderies du nouvel an…

Seb, Cécile et un peu de soleil, une belle façon de commencer l'année.

Les chamechauderies du nouvel an…

Plus bas encore le fond s’assouplit.

Les chamechauderies du nouvel an…

Et on croirait presque à de la grosse peuf. Ce n’est pas tout à fait ça mais c’était quand même du bon ski à saisir dans l’éclaircie du jour avant une nouvelle semaine annoncée encore bien agitée.  

Les chamechauderies du nouvel an…

Voilà sur ce et de là-haut je vous souhaite à toutes et à tous une belle année 2018.

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 10:18

Cette année il y en a, bon ça nuit un peu à l’activité cascade, non pas qu’il n’y en ait pas mais c’est surtout que outre les coulées possibles, brasser dans la poudreuse pour les atteindre c’est un peu fastidieux. On profite de la neige donc.

Neige...

Un Moucherotte entre midi-deux pour sortir au-dessus de la mer de nuages grenobloise.

Neige...

Une promenade au Charmant Som avec Agnès.

Neige...

Parce que pour Noël c’est la tradition.

Neige...

Et puis bon même si comme à chaque fois on trouve la route interminable, une fois qu’on est seul là-haut au coucher de soleil on oublie tout cela.

Neige...

La dernière livraison de dame nature n'était pas mal non plus. La Chartreuse un jour de neige on est sûr d'y croiser plusieurs éminents spécimens de la faune locale… Ici la Zipette par exemple (un petit truc rapide, monté sur allumettes, sur qu'il faut savoir être opportunisme pour en saisir la trace...)  .

Neige...

Même si c’est un poil plus dense que la dernière fois, nos petits coins plus discrets de Chamechaude restent toujours de très bon plans

Neige...

Le lendemain et avant le redoux annoncé (qui précédera surement un nouveau refroidissement…) avec la fine équipe (Pascal, Steph D, Hugues et Steph B) on continue de l'apprécier.

Neige...

Comme il y a 2 semaines, 3 descentes autour de la Balme de l’Air.

Neige...

Avec cet enneigement la forêt est excellente

Neige...

Et ici les lignes sont multiples.

Neige...

Alors en toute tranquillité.

Neige...

Avec le sourire et entre 2 remontées

Neige...

C'est presque la félicité.

Neige...

Avant un retour un peu plus tracé sous la petite neige annoncée.

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 18:03

Ce n’est pas loin, à vingt minutes seulement du centre de Grenoble, et par grosse neige la forêt y est vraiment très accueillante, alors oui au parking en général il y a un peu monde, mais comme ici on a nos endroits discrets…

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Samedi aprem d’abord où avec Lois on part sur Chamechaude, le temps est neigeux puis d’un coup là-haut tout s’éclaire.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Hum, hum…les meringues de Chamechaude on ne s’en lasse pas.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

La descente n’est pas mal du tout, comme un jour de grosse neige en Chartreuse quoi.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Les jours où comme dit Lio il suffit de se jeter dans la pente et de conduire les spatules.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Et ceci jusqu’en bas.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

On y retourne donc le lendemain, Cécile s’est joint à nous. On est juste en face et après une première montée on quitte la foule pour plonger sur l’autre versant.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Si sur ce versant il y a aussi quelques lignes fréquentées, d’autres le sont beaucoup moins. On s’en choisit une première.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

400 mètres de pur plaisir

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

A faire voler la poudre.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Il ne reste plus qu’à remonter et ce qui est pratique ici c’est que si on trouve des descentes vierges, les montées elles, peuvent être tracées.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Une fois à la crête, allez on remet ça.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

400 nouveaux mètres de poudre

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Ça ne se refuse pas. Sur le bas on rejoint la classique Fontaine Claire, du coup encore une fois une belle trace est faite pour nous faciliter le retour.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

3eme passage sur la crête, la vie est belle non ?

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

Une dernière descente sur le versant classique et encore de belles traces à faire.

Week-end grosse neige en Chartreuse, un peu de soleil et beaucoup de poudreuse…

La poudreuse nous manquait un peu ces dernières années par ici, c’est sûr ce week-end on s’est bien rattrapé.   

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 22:52

Un petit séjour à Bessans à l’initiative de Chantal et Christophe ça ne se refuse pas. La météo promet d’être taquine mais bon on connait l'endroit comme notre poche alors…Le samedi après les chutes de neige de la veille, très faible par ici, il fait plutôt beau.

Week-end en Haute Maurienne

Pendant que le reste de la troupe va faire du ski de fond je vais musarder un peu piolet au vent, et si la Goulotte Grassi a l'air particulièrement sèche, la Revernotte par contre semble se porter plutôt bien…

Week-end en Haute Maurienne

Bon moi après ce petit coup d’œil c’est vers Saint Landry que je vais, le versant sud n’est pas mal et comme ce jour on pourrait y grimper au soleil.

Week-end en Haute Maurienne

Au nord c’est bien aussi, depuis les dernières chutes personne n'est venu ici alors il faut tracer un peu.

Week-end en Haute Maurienne

Du pied des cascades L’Ecot s’illumine doucement et comme vous pouvez le voir, le secteur n’est pas encore très bien enneigé et plutôt soufflé.

Week-end en Haute Maurienne

Bon il est temps d’y aller. La glace  est bonne, je croise un relais puis d’autres dans les arbres en bordure de la cascade.

Week-end en Haute Maurienne

Sur le haut, un passage où il faut un peu se concentrer et de jolis angles de vue sur la vallée. Après ça je sors sur la piste qui joint l’Ecot au domaine skiable de Bonneval.

Week-end en Haute Maurienne

D’habitude c’est damé, là il faut que je fasse la trace dans 40 cm de poudreuse… d’où c’est air un peu fatigué peut-être… mais non j’adore ça en fait.

Week-end en Haute Maurienne

Et puis en face tout commence à scintiller

Week-end en Haute Maurienne

Au fond aussi d'ailleurs alors comme souvent, avec sa tranquillité, ses traces à faire, ses coucher de soleil et sa petite fraicheur  (-14 au retour à la voiture...), la Haute Maurienne à tout pour rendre le glaciériste heureux.

Week-end en Haute Maurienne

Le lendemain changement d’ambiance, il neige dru, du coup avec Pascal on laisse la glace et on trace.

Week-end en Haute Maurienne

Avec cette météo les pistes de Bonneval sont idéales pour cela. La station est encore fermée, elle ouvrira le week-end prochain. On monte jusqu’au sommet du téléski du Moulinet.  

Week-end en Haute Maurienne

Pour s’offrir une jolie poudreuse sans risque et tout en plaisir.

Week-end en Haute Maurienne

Et pour ce qui est de la neige, à 16h quand on est parti il faisait encore -5, il neigeait toujours et on était à +40 environ pour la journée, un bon petit rattrapage pour le coin qui en manquait un peu... 

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2017 7 03 /12 /décembre /2017 17:47

Même si on sait qu’il est surement encore un peu tôt pour venir ici, le soleil et la magie de la barrière Est sont les plus forts. Bon côté heure de départ par contre on n’est pas tout à fait raccord. Sans parler de Jul qui est parti aux aurores, Nathalie, Christophe et Steph on rendez-vous à 8h…  Pff c’est beaucoup trop tôt pour moi. C’est donc vers 10h30 que je décolle de Prélenfrey. Rapidement je rencontre David, super en suivant tranquillement la trace, on va pouvoir prendre de la hauteur et parler 8000…

Vercorsesterie

A l’entrée du couloir on croise Nathalie, Christophe et Steph. Pour le plaisir Steph remet les peaux et remonte avec nous. Eh oui c’est qu’aujourd’hui une fois n’est pas coutume les Sultanes se remontent entièrement en peaux… Pas vraiment bon signe quant à la qualité de la neige.

Vercorsesterie

Mais un gage de jolies perspectives…

Vercorsesterie

Vers le haut comme c’est moi qui retrace je propose une sortie rive gauche sur une épaule ensoleillée, c’est que les deniers mètres du couloir maintenant à l’ombre et tout râpés ne font pas vraiment rêver.  

Vercorsesterie

Allez il est temps d’y aller.

Vercorsesterie

Je laisse Steph prendre de l’avance, l’occasion d’angles de vue inédits.

Vercorsesterie

Dans les entrailles de la barrière est…

Vercorsesterie

Dans la partie basse même si c’est bien traffolé il en faut plus pour freiner le Steph

Vercorsesterie

Toujours à fond.

Vercorsesterie

Juste avant la forêt, le meilleur passage de la balade. Même si le couloir se skiait sans toucher ça fait peu de vraie bon ski donc mais là n’était pas l’essentiel aujourd’hui où dans un tel décor, le jeu des nuages, du soleil et du vent suffisait amplement à notre bonheur.

Vercorsesterie

Un peu plus bas après un court passage délicat dans la forêt on retrouve la nouvelle piste qui permet de se laisser glisser sans soucis jusqu’à Prélenfrey, sûr que sans elle on ne serait surement pas venu ici.    

Partager cet article

Repost0