Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 21:37

Allez une rando « not grass’mat ou sieste approved » aujourd’hui, ça veut dire qu’il faut se lever tôt et qu’on ne sera même pas rentré pour la sieste, l’enfer quoi… Enfin je suis assez curieux de voir si je suis encore assez motivé pour ça où si définitivement il faut y renoncer. On choisit une « classique » au départ de la Bérarde, Steph ne l’a pas fait et honte à moi, alors qu’elle figure dans notre vieux grimoire je n’y suis jamais allé non plus. C’est le printemps alors on commence par un petit portage jusqu’au Carrelet (en basket heureusement) puis on continue par le vallon du chardon, c’est assez plat et assez long… heureusement le panorama est sympa.

Couloir occidental du Vaccivier

La Vaccivier Oriental et la goulotte Saxifrage Pourpre peut être fréquentable, bon nous on va juste un peu plus loin à l’occidental. Si pendant l’approche la motivation n’était pas forcément élevée une fois chaussés les crampons ça va beaucoup mieux.

Couloir occidental du Vaccivier

On pensait qu’il pourrait y avoir du monde dans le secteur, mais non finalement nous sommes seuls. Dans le couloir on avait peur de beaucoup brasser mais non finalement comme c’est plutôt en poudre tassée la trace est très raisonnable.

Couloir occidental du Vaccivier

On se relaie tranquillement, la neige promet d’être pas mal, la vie est belle quoi.

Couloir occidental du Vaccivier

Quelques spindrift nous distraient un peu vers le haut.

Couloir occidental du Vaccivier

Une jolie pente sans trace rien que pour nous.

Couloir occidental du Vaccivier

Après un départ vers 6h30 de la Bérarde, vers 11h on est en haut. Les derniers mètres sont un peu glacés avec du relief alors on chausse 20 mètres sous la sortie.

Couloir occidental du Vaccivier

Steph dans les premiers virages, bonnes conditions mais neige légèrement cartonnée ici, du coup c’est un peu physique.

Couloir occidental du Vaccivier

Du même endroit vers le bas. Les 100 m de couloir sommital sont assez raide.

Couloir occidental du Vaccivier

Le soleil nous rattrape au moment où la pente s’élargit.

Couloir occidental du Vaccivier

Dans celle-ci on se fait vraiment plaisir

Couloir occidental du Vaccivier

Mach 12 jusqu’au dessus de la goulotte d’attaque.

Couloir occidental du Vaccivier

Où on ralentit un peu le rythme.

Couloir occidental du Vaccivier

La neige reste bonne et on évite l’axe de la goulotte par une contre pente rive gauche repérée à la montée.

Couloir occidental du Vaccivier

Et nous voila dans le cône juste au dessus de la rimaye.

Couloir occidental du Vaccivier

Celle-ci se négocie facilement et en une grande traversée on retrouve la transfo du vallon.

Couloir occidental du Vaccivier

Le vallon du chardon et sa jolie collection de faces nord.

Couloir occidental du Vaccivier

On skie jusqu’au Carrelet où nos baskets nous attendent. Les beaux paysage de l'Oisans, 1400 m de bon ski, une jolie pente, de quoi se redonner l’envie de se relever tôt ?  Autres infos et photos ici.

Partager cet article

Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 19:25

Aujourd’hui on sort avec Cyril, hier il nous dit on va là, nous on dit OK et puis non finalement, un SMS tardif et on va plutôt ici. L’heure de rendez vous reste la même 7h30, alors dans tous les cas ça nous va.

Ah quelle belle matinée !!!

En plus c’est tout près et on part skis aux pieds de la voiture, parfait et même un peu plus quand on sort de la petite mer de nuages.

Ah quelle belle matinée !!!

Pour un levé si tardif à cette époque de l’année c’en serait presque indécent…

Ah quelle belle matinée !!!

Conditions optimums alors entre pentes, bosses et arrêtes ça ne traine pas.

Ah quelle belle matinée !!!

Et hop nous voila au sommet du Taillefer où il ne nous reste plus qu’à choisir la descente. On n’en avait pas vraiment parlé avant mais ce matin en montant, après avoir jeté un œil à la rampe à manu, on se dit que celle juste à coté ne doit par être mal non plus. On sait bien qu’il y a un petit verrou délicat à mi pente mais bon ça fait aussi partie du plaisir de la descente.

Ah quelle belle matinée !!!

Cyril au départ, dès le haut il faut ruser un peu entre les petites barres pour rejointe la grande pente suspendue.

Ah quelle belle matinée !!!

Ceci dit ici la porte d’entrée est facile à trouver alors Lio profite de la bonne neige, un peu taquine parfois, mais quand même bien sympa dans l’ensemble.

Ah quelle belle matinée !!!

N’est ce pas Stéphane.

Ah quelle belle matinée !!!

Un peu plus bas nous voici au fameux verrou. Comme on n’a pas trop « topoté » les photos, on tâtonne un peu, on quitte l’axe pour aller voir à droite.

Ah quelle belle matinée !!!

Ca gratonne un peu mais ça passe pas trop mal.

Ah quelle belle matinée !!!

Plus bas, il y a de peites barres alors on pense rejoindre le couloir principal par une traversée... et puis non. Finalement il faudra se résoudre à quelques mètres en crampons. Bah le mixte c’est pas mal aussi et puis avec Cyril on n’en a pas assez fait cet hiver alors.

Et puis l’occasion était trop belle de « bizuter » un peu notre ourien préféré…  D’un autre coté même s’il a un peu râler c’était le seul à avoir un piolet alors décemment il ne pouvait quand même pas trop se plaindre.

Ah quelle belle matinée !!!

Notre vingtaine de mètres de bricolage franchement à vache pour un alpinisme... non ?    

Ah quelle belle matinée !!!

Après ce petit intermède diversement apprécié, on reprend la descente. s'il y a parfois quelques volutes, les conditions sont toujours excellentes.    

Ah quelle belle matinée !!!

Tiens là tout de suite on sent Steph plus à l’aise.

Ah quelle belle matinée !!!

Un peu plus bas ça se dégage à nouveau et s’il y a bien une brève zone de vielles coulées, on retrouve vite une neige parfaite jusqu’au Poursoullet. Voilà pour mille mètres de face un poil technique, un peu complexe et à l’ambiance franchement exceptionnelle, on a adoré. Tout ça avec un départ de la voiture à 8h15 et à deux pas de Grenoble, il y a des jours où on se dit que vraiment… vive la flemme. Impressions "grass'mat approved" et photos de lio ici et de Steh

Partager cet article

Repost0
26 avril 2014 6 26 /04 /avril /2014 08:07

Un départ classique avec une dizaine de voitures au moins, bon mais nous on est à la bourre, alors à part au premier col dans le sens de la descente on ne croisera personne.

Quelque part dans belledonne...

Après celui-ci on sort des sentiers battus pour aller faire notre trace et s’offrir un bout d’arête absolument magnifique.

Quelque part dans belledonne...

Ca commence par un petit couloir.

Quelque part dans belledonne...

Qui se rétrécit progressivement

Quelque part dans belledonne...

Pour nous donner accès à ce fameux petit bout d’arête avec quelques monolithes carrément chamoniard. Cécile et Jérem matent le couloir de descente.

Quelque part dans belledonne...

Plus haut Lois s’offre une variante rocheuse très photogénique.

Quelque part dans belledonne...

Le début de la descente ne l’est pas moins et la perspective photographique est pour Lio ce coup-ci.

Quelque part dans belledonne...

Un des couloirs de ce sommet, très esthétique mais à la neige un peu décevante. La couche de poudre glisse sur la sous couche dure et du coup ne nous laisse pas du ski très agréable. Lois qui en a choisi un autre nous attend déjà en bas où on modifie un peu nos plans.

Quelque part dans belledonne...

Lio en profite pour laisser enfin parler ses skis tout neuf (encore des Elan Himalaya), c’est sûr que dans ce type de conditions ils ne demandent que ça.

Quelque part dans belledonne...

2 petites descentes supplémentaires donc qui passent par un deuxième sommet.

Quelque part dans belledonne...

C’est sûr aujourd’hui pour nous le salut et la bonne neige étaient dans les grandes et larges pentes.

Quelque part dans belledonne...

Alors on en profite avant une ultime remontée et une descente finale qui si elle nous ramène à 100 m de la voiture (et même j’jusqu’a celle-ci pour lois qui aime le bricolage) est quand même un peu trop collante. Plus de précisions sur le lieu et la gastronomie savoyarde ici ....

Partager cet article

Repost0
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 18:33

Jeudi dernier pendant que les copains y étaient, j’étais à Marseille alors comme aujourd’hui malgré cette météo un peu instable il semble y avoir un créneau…

Séance de rattrapage

Feu, on n’attend pas le soir car des orages sont annoncés, départ à 14h15 et s’il y bien quelques cumulus, c’est avec plaisir qu’on retrouve la montée en basket.

Séance de rattrapage

 

Bon il y a bien un long passage de neige entre la baraque et l’épaule, mais on les garde quand même, car sur ce névé ça se négocie assez facilement et puis on sait que plus haut ça sera sec à nouveau.

Séance de rattrapage

Avant de prendre pied sur la calotte, il y a parfois quelques volutes mais dans l’ensemble ça va bien.

Séance de rattrapage

Un peu plus haut avec quelques cm de neige tombés au dessus de 2000 hier soir

Séance de rattrapage

Soleil et chaleur au sommet.

Séance de rattrapage

Belledonne encore pas mal enneigé. Une belle éclaircie alors hop on y va.

Séance de rattrapage

Pas mal non, on a bien fait de venir…

Séance de rattrapage

Bas de la calotte

Séance de rattrapage

Avant de plonger dans l’entonnoir.

Séance de rattrapage

Ca y est, on y est.

Séance de rattrapage

Pas de bricolage pour le moment tout passe à ski.

Séance de rattrapage

Ca déroule et voila on s’arrête à moins de 100m de déniv de la voiture qu’on a garée un peu plus bas que d’habitude. Parfait, 1000m de montée en basket, plus de 900m de bon ski. Stéphane n’en revient pas, pourtant je l’avais prévenu et je lui avais dit que c’est comme ça chaque année et depuis des années si on sait bien choisir son moment... mais chut…. (les impressions et photos de steph ici)

Partager cet article

Repost0
20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 19:04

Titre piqué à Cécile et pas tout à fait exact pour moi puisque si c’était aussi du poulet il était au curcuma, c’est bien bon aussi. Avant tout ça comme le regel promettait d’être bon et le temps voilé à la mi-journée on se trouve un petit versant sud pas trop loin et pas trop tôt

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Départ à 9h, on monte haut en voiture alors il n’y a que 50m de portage et le soleil est bien là, Cécile et Lio ont le sourire

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Contrairement à hier il fait bien bon et on a même une petite couche de poudreuse pour adoucir la neige encore un peu ferme.

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Juste avant d’arriver sur ce célèbre sommet grenoblois.

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Un petit coup d’œil vers le nord.

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Et hop  vers 11h on y est… La Cime de la Jasse ça faisait bien 25 ans que je n’y étais pas venu et si j’ai du fait faire plus de 50 fois la Dent de Crolles ce n’était que ma 3eme ici.

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Descente dans une belle transfo.

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Assez lisse en haut

Sortie à la neige au matin, poulet au curry à midi…

Un peu plus trafollée en bas mais comme le border-cross est encore bien sympa, sans trop d’efforts et avec beaucoup de plaisir on se retrouve vite à la voiture. Il est midi reste plus qu’à  aller déguster… merci les cuisinier(e)s.

Partager cet article

Repost0