Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 19:52

Apres une semaine marseillaise (ça a aussi ses attraits avec au passage un petit concert d’Higelin bien en forme dans la toute mignonne salle de l’espace Julien), retour à la neige et à l’hiver aujourd’hui.

Giboulées de mars...

Vue d’en bas la météo ne fait pas vraiment envie mais finalement là-haut vers 16h c’est plutôt mieux. Après une belle averse de neige au Sappey, une fois en route pour Chamechaude ça s’arrange bien.

Giboulées de mars...

Et il y a même quelques rayons de soleil et  jusqu’à la brèche Arnaud la visi reste assez bonne. Je ne pousse donc pas plus haut pour aujourd’hui.

Giboulées de mars...

Et profite d’une neige roulée dense mais bien sympa à skier. Descente toute à gauche ce coup-ci par le cirque qui passe sans saut et sans la corde.

Giboulées de mars...

Et encore du soleil dans les belles pentes du dessous qui ramènent presque directement au départ du Téléski. Vive les giboulées de mars quoi….

Partager cet article

Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 21:12

Quoi de mieux pour conclure cette magnifique semaine de ski qu’une Dent du soir.  On n’a aucun souci sur la qualité de la neige (de la voloneige bien sûr) et on sait que l’ambiance sera au rendez-vous.

Dent du soir

Départ printanier par le GR c’est plus court, on retrouve ensuite la neige dans le champ.

Dent du soir

Jolie perspective

Dent du soir

Pas de l’œil égal à lui-même.

Dent du soir

Lumière rasante au sommet.

Dent du soir

Descente tranquille avec un petit bonus toutefois. Quand on était dans le pas, j’avais remarqué 3 personnes dans le champ qui montaient à l’allure très caractéristique de la faune locale. Mais oui c’était bien ça et c’est donc avec grand plaisir qu’on croise Lio et ses copains, un petit coucou sympa avant que chacun continue de son côté.

Dent du soir

Pour nous c’est le champ avec une neige un peu molle

Dent du soir

Mais ce n’est pas grave car l’important c’est ça, le feu d’artifice final. Parfait comme d’hab pour terminer 9 jours de skis consécutifs pour moi, ça faisait un moment que ce n’était pas arrivé, je crois que je vais aller à la mer pour changer…  

Partager cet article

Repost0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 19:59

Un peu le même topo qu’hier, la descente projetée est sud-est mais avec un cheminement un peu moins direct puisqu’on y arrive par le nord-ouest. La nivo météo étant assez pessimiste sur la tenue du regel on part donc à nouveau à 6h30 de Bonneval.

Transfo à gogo (2)

L’occasion encore de voir l’astre poindre.

Transfo à gogo (2)

Un peu plus haut une jolie vue sur une partie du terrain de jeu de la semaine. A droite et de profil les couloirs de Trètêtes de lundi, au centre la Pointe de la Mey de vendredi et à gauche notre joli dôme poudreux de mardi. 

Transfo à gogo (2)

Un peu plus haut encore, l’Ouille Noire et notre but le Col de Arses. A noter que ce n’est pas en son point le plus bas (3074) qu’il passe. C’est plutôt sur la crête à sa gauche vers 3120 que se situe le passage le plus aisé.

Transfo à gogo (2)

Comme toujours ici le panorama de la haut vaut le détour…

Transfo à gogo (2)

Pascal juste sous le col, dès qu’on bascule versant sud-est on retrouve de la transfo.

 

Transfo à gogo (2)

Mais aussi un peu de poudreuse dans des contres pentes favorables

Transfo à gogo (2)

150m sous le col devant les piliers de la Pointe des Arses (on avait été y faire un tour avec Andreas et Pascal par son versant sud il y a quelques années).

Transfo à gogo (2)

A partir de là c’est transfo à gogo soit pas loin de 1000 m pour rejoindre l’Ecot.

Transfo à gogo (2)

Vers 2700 le Plan des Eaux, vaste plateau et magnifique belvédère où il faut pousser un peu sur les bâtons. Vu le Panorama on ne s’en plaint pas…

Transfo à gogo (2)

Un dernier zoom vers les Evettes et on plonge à nouveau dans de belles pentes

Transfo à gogo (2)

Toujours en transfo et qui nous amènent directement à L’Ecot.

Transfo à gogo (2)

Elles sont assez fréquentées mais pas par des skieurs.

Transfo à gogo (2)

Juste au-dessus de l’Ecot un aperçu de la descente finale.

Transfo à gogo (2)

Dans l’Ecot la grosse catastrophe du jour (et je pèse mes mots). Le Bar restaurant « Chez Mumu » est  fermé. Ouvert depuis cette année on y avait pourtant dégusté un super crumble hier après-midi avec Agnès et Thomas. Tant pis nous qui rêvions d’une bière…il faudra y revenir car sa carte est vraiment très alléchante.

Transfo à gogo (2)

Du coup il ne nous reste plus qu’à nous laisser glisser sur Bonneval avec au passage pour ceux qui en ont encore envie, un coup d’œil sur les cascades de Saint Landry, grimpables malgré le redoux.  Un bien jolie boucle que j’avais déjà réalisée en neige plus poudreuse plus tôt en saison, à déguster rapidement à cette période car les pentes au-dessus de l’Ecot se déneigent très vite. D'autres infos et photos ici.

Partager cet article

Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 17:24

En sud-est, alors certes il faut partir tôt mais comme je suis sur place ce n’est pas si difficile

Transfo à gogo...

Et puis ça permet de voir le soleil se lever.

Transfo à gogo...

Le soleil justement il me rattrape après 500 m de dénivelé, mais bon comme il est encore tôt la chaleur reste tout à fait raisonnable. La montée est très directe puis ça se couche un peu sur la fin et vers 9h je ne suis plus qu’à quelques encablures du sommet de la Pointe de la Met

Transfo à gogo...

Je ne traine pas pour ne pas laisser chauffer trop les pentes du bas. En attendant celles-ci, il reste même quelques virages en neige froide dans le cirque sommital. Après celui-ci c’est parti pour près de 1100 de transfo à gogo.  

Transfo à gogo...

Sous mes spatules encore 800 m de pentes à 30 degrés pour atteindre Bonneval, miam, miam…

Transfo à gogo...

Vu son orientation ce versant est rempli de coulées de fond mais il reste aussi de très belles zones lisses assurant un ski excellent du haut en bas

Transfo à gogo...

Et voilà vers 9h30 je suis de retour à la voiture encore à l’ombre. C’était le bon timing aujourd’hui car si le regel est bon, sous 2500 le dégel est très rapide. D'autres infos ici

Partager cet article

Repost0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 17:50

Un sommet du coin qui manquait à ma collection, l’Ouille du Midi. Accès par les pistes de Bonneval, départ vers 7h30 il fait -7 alors pour se réchauffer, elles sont vites avalées.  

L'Ouille du Midi

je choisis la montée par l’arête ouest, c’est direct, rapide et le cadre est somptueux.

L'Ouille du Midi

Au sommet c’est pas mal non plus… je vous laisse reconnaitre tous ces célèbres sommets.

L'Ouille du Midi

Et un petit zoom quand même sur Tonini et les Ciamaralla. Bon pour les faces nord d’altitude c’est encore un peu sec.

L'Ouille du Midi

Un petit panorama sur d’autres sommets tout aussi célèbres. D’ici plusieurs descentes sont possibles, la face nord bien raide, la face est sur les Evettes qui a l’air sympa aussi, la face ouest encore à l’ombre et toute gelée à cette heure et la face sud. C’est cette dernière que je choisis. Depuis le temps que je viens dans le coin j’avais vraiment envie de faire un tour dans le cirque que constitue le Pic Regaud, le col du Greffier et les Sérac du glacier Supérieur du Vallonnet.

L'Ouille du Midi

Après une descente sud encore gelée (il est à peine 10h donc c’est normal) me voilà dans le vif du sujet. Col du Greffier à gauche, Séracs juste au-dessus, le cadre est magnifique.

L'Ouille du Midi

Et d’ailleurs amis glaciéristes, il y a des années j’avais entendu parler d’une goulotte ouverte ici et bien apparemment la voilà. Jolie tracé, un poil exposé aux sérac dans sa première partie, un objectif surement très peu fréquenté…

L'Ouille du Midi

Sur le glacier je retrouve un peu de poudreuse et arrive à placer une petite godille hors d’âge sur sa langue terminale. Ensuite il n’y a plus qu’à se laisser glisser pour retrouver les pistes qui ramènent rapidement à la voiture. Il est 10h30, sûr que je serai à l’heure pour le resto au soleil de midi.  

Partager cet article

Repost0