Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 21:00

Certes les conditions promettent d’être bonne mais aujourd’hui, une fois n’est pas coutume, la neige n’est pas notre unique but. En effet après en avoir tant entendu parler ici ou là, c’est bien sur les traces de 2 éminents représentants de la faune chartroussine qu’on est parti.

Sur la traces de la faune chartroussine...

Stéphane par un dernier coup de fil récupère les dernières informations disponibles et hop, ça y est, on se dirige vert leur habitat de prédilection.

Sur la traces de la faune chartroussine...

Au fil de la montée je vous fais partager nos derniers indices.  Pour le premier d’abord, le tassinus vulgus ou Tassan commun : endémique des hauts plateaux où il se déplace rapidement en pouvant couvrir des distances importantes par bonnes conditions. Pour le second ensuite le volodius sylvus : rencontré aussi fréquemment ici avec un habitat similaire au tassinus  mais avec une préférence marquée pour les forêts denses.

Sur la traces de la faune chartroussine...

Une fois notre sommet atteint, point de forêt dense mais de vastes hauts plateaux justement où sans plus attendre on se jette plein d’espoir.

Sur la traces de la faune chartroussine...

De grands espaces vierges où la présence du tassinus nous a été signalé il y a quelques jours, alors si certes il n’est pas sûr qu’il y revienne, un simple trace ferait déjà largement notre bonheur.  

Sur la traces de la faune chartroussine...

En attendant la neige est bonne alors on en profite et on continue à s’enfoncer confiant en plein le cœur du massif.

Sur la traces de la faune chartroussine...

On descend, on descend et  soudain bingo, dans ce superbe décor au détour d’un canyon… on n’ose y croire mais si, certes recouvertes par la dernière chute de neige, c’est bien des traces de tassinus qu’il nous semble distinguer.

J'en vois déjà certains, septiques, nous objecter que leurs deux traces pourraient être confondues. Alors si oui en effet, les deux espèces ont connu une évolution comparable avec un sensible élargissement du patin.

Non !!! avec son œil averti, Stéphane est formel. C’est bien du tasisinus qu’il s’agit ici.

Du coup fort de ce succès inespéré on n’insiste pas trop et vers 1700 même si la forêt se densifie on décide de remonter.

Sur la traces de la faune chartroussine...

Après un deuxième passage au sommet  c’est le cœur léger qu’on profite de notre deuxième descente.

Sur la traces de la faune chartroussine...

Certaine zones ne sont pas encore bien enneigées mais que voulez vous fort de notre découverte on vole

Sur la traces de la faune chartroussine...

Et puis pour être venu des dizaines de fois ici à la recherche de nos deux spécimens on finit par connaitre la moindre ravine et le moindre caillou.

Sur la traces de la faune chartroussine...

Quelques belles courbes donc pour conclure cette instructive matinée en Chartreuse qui avec quelques efforts de la météo retrouva sans doute bientôt ses plus beaux atours. Pour notre plus grand bonheur et pour celui j'en suis sûr de nos deux spécimens* emblématiques de ce si joli massif.

* et les gars j'éspére que vous nous en voudrez pas pour le clin d'oeil commun. Sinon vous pourrez ausssi vous plaindre au "j'ai hache aime" dons mister Stéphane est un éminent membre.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 18:00

Un mercredi ensoleillé après la neige alors hop, normal un petit Chamechaude. Départ à 14h, on avait peur que ça se voile mais non finalement le soleil sera de la partie.

M'enfin M'dame cet hiver il avance ou il recule ?

Bon même si c’est essentiellement pour l’esthétisme force est de reconnaitre que ce petit coup de blanc c’est bien sympa.

M'enfin M'dame cet hiver il avance ou il recule ?

Montée et sommet en tee-shirt, exceptionnel ici où il y a quand même toujours un peu de vent pour rafraichir l’ambiance, eh bien cette après-midi non !

M'enfin M'dame cet hiver il avance ou il recule ?

Ambiance Chamechaude

M'enfin M'dame cet hiver il avance ou il recule ?

Neige un peu alourdie mais encore bien skiante avant la douche annoncée des prochains jours.

M'enfin M'dame cet hiver il avance ou il recule ?

Nos petits coins préférés sont là.

M'enfin M'dame cet hiver il avance ou il recule ?

Malgré l’heure tardive on peut toujours y faire sa trace.

M'enfin M'dame cet hiver il avance ou il recule ?

Et même si à l’abri du soleil ce serait presque encore léger, force est de reconnaitre que ce n'est toujours pas vraiment l'hiver et que pour l’époque ça manque encore cruellement de neige (sur le bas c’était même moins bon et plus caillouteux qu’il y a 10 jours). Mais enfin M’dame cet hiver il avance ou il recule ?

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 19:17

Ca commence laborieusement puisque qu’une fois sur la route de Prabert, impressionné par le nombre de voitures garées, on s’arrête une première fois.

Superbe transfo d'hiver

Départ à pied donc, on fait quelques centaines de mètres et puis non ça redevient tout sec… Du coup je redescends chercher la voiture qu’on garera finalement juste sous le parking du pont de la Beta (et encore on aurait pu aller plus haut jusqu’au virage 1330). Avec tout ça il est 10h30 quand on quitte pour de vrai cette fois la voiture. Le chemin raide est vite avalé et après le Habert d’Aiguebelle on bifurque plein est pour, loin de la foule, rejoindre tranquillement le Jas de Lièvres.

Superbe transfo d'hiver

Alors qu’une petite brume taquine encore le Grésivaudan ici l’ambiance est printanière.

Superbe transfo d'hiver

On a d’ailleurs abandonné rapidement le four de la face est pour retrouver une agréable brise sur l’arête sud. La neige s’annonce réellement prometteuse sur ce superbe billard…    

Superbe transfo d'hiver

Sommet paisible on profite du paysage.

Superbe transfo d'hiver

Et vers 12h30 c’est parti pour 600m de transfo parfaite.

Superbe transfo d'hiver

Lio le rider

Superbe transfo d'hiver

S’en donne à cœur joie

Superbe transfo d'hiver

C’est excellent jusqu’en bas

Superbe transfo d'hiver

Où après avoir rejoint le chemin qui ramène au Habert on retrouve le border cross qui si il est en excellent état pour ce qui est de l’enneigement, n'est pas la partie la plus agréable pour ce qui est du ski. Enfin bon, en ces temps de disette, on ne va pas faire la fine bouche sur cette superbe transfo d’hiver à 2 pas de la maison.

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 19:12

Même s’il fait bien chaud aujourd’hui avec ce soleil on n’y coupait pas.  Départ vers 14h30, ce coup-ci pour changer on ne vise pas les lumières du soir.

Notre petite rando d’aprem préférée…

Pascal de retour de 15 jours au Brésil… même si l’enneigement ici n’est pas vraiment terrible il peut sourire le bougre et puis pas trop de dépaysement climatique du coup, l’ambiance tee-shirt reste de mise…

Notre petite rando d’aprem préférée…

A l’entrée du Pas, une belle coulée qu’on avait bien vue du bas et qui a fini sa course dans la gorgette… restait plus qu’à en trouver l’origine. Il nous étonnait en effet,compte-tenu de l'enneigement, que ça puisse partir comme cela à cet endroit. Un peu plus haut effectivement le mystère s’éclaircit, c’est une contre pente dominant le pas à gauche qui s’est purgée, on voit bien la zone derrière Pascal : très raide avec de l’herbe et hop le tour est joué.

Notre petite rando d’aprem préférée…

Au sommet ça décoiffe… rarement eu autant de vent ici.

Notre petite rando d’aprem préférée…

Et la descente donc, certes bien molle mais ça on le savait avant de venir, mais tout à fait praticable et pas si désagréable à skier.

Notre petite rando d’aprem préférée…

Pascal à la sortie du Pas.

Notre petite rando d’aprem préférée…

Une fois la traversée prudemment réalisée, c’est que là les cailloux ne sont pas loin. On peut à nouveau skier dans la prairie où comme d’habitude c’est beaucoup mieux que ça en a l’air.

Notre petite rando d’aprem préférée…

Avec nos skis un peu larges en virant bien à plat (tiens ça, ça ma rappelle le parapente…) et en passant d’un bonne zone à l’autre on s’en sort assez bien.

Notre petite rando d’aprem préférée…

Ensuite la route nous ramène à une centaine de mètres de la barrière (Lio ça a effectivement fondu mais ça reste pour le moment très raisonnable).  Un dernier zoom sur le pas (sous la flèche la zone d’où est partie la coulée) et comme d’hab on n’est pas mécontent de notre dent du jour.

Partager cet article

Repost0
5 janvier 2014 7 05 /01 /janvier /2014 19:46

Surprise ce matin au réveil, damned même si ce n’était pas exactement ce qui était prévu il fait  grand beau !!!  Super, mais bon, on ne va pas se presser pour autant c’est dimanche… Le temps de réunir quelques volontaires et hop vers 12h15 on attaque une montée à Chamechaude avec Lois et Yo.

Un dimanche...

A notre grande étonnement c’est complètement désert… non je déconne malgré les apparences c’est blindé de monde.Mais ici ce n’est pas grave au contraire c’est toujours l’occasion de rencontres sympas (Jip que je n’avais pas vu depuis un moment, Philippe B à l’allure toujours jeune et fringante  pour sa deuxième montée…).

Un dimanche...

Pour ce qui est de la montée d’ailleurs, avec cette trace beaucoup trop raide et notre matos à cailloux un peu trop lourd, même si avec Loisyann on tire un peu la langue, c’est comme souvent ici vite expédié. Petite summit photo pour notre premier Chamechaude de la saison.   

Un dimanche...

Un peu de brume et une jolie ambiance sur les arêtes.

Un dimanche...

Et hop, on attaque la descente pas mauvaise du tout et où on trouve encore de jolis endroits pour faire notre trace.

Un dimanche...

Yo flotte sur la « poudreuse »

Un dimanche...

Et Lois « flexionne » avec grâce en télémark. Cool pour profiter du soleil avant le repas de midi où on est tous attendu mais qu’on prendra tardivement… normal on est dimanche non.

 

Partager cet article

Repost0