Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 22:31

Même si c’est moi qui avait proposé cette balade à Stéphane, force est de reconnaitre qu’après les conditions de neige d’hier je n’étais plus guère motivé… Il a pourtant su me convaincre que le regel serait meilleur, Loisyann s’est joint à nous, alors même si le matin une petite brume n’incitait guère à l’optimiste, finalement…

rp0Skier dans un tel cadre vaut bien quelques sacrifices

rp1Une montée classique sous le soleil.

rp2Des nuages et du vent qui nous taquinent seulement sur les crêtes, juste de quoi nous offrir quelques jolis effets.

rp3Un petit couloir d’accès raide et étroit

rp4Une longue traversée sur une vire suspendue.

rp5Et l’objectif du jour est en vue.

rp6Avant cela un autre couloir à la neige pas vraiment top au départ, trop molle ou trop gelée…

rp7Et puis ça y est on peut enfin lâcher de beaux virages.

rp8Voila pour une balade où si encore une fois la neige aurait pu être meilleure, on ne regrette pas le déplacement car ce n’est pas tous les jours qu’on a l’impression de skier suspendu entre ciel et terre. Et puis aujourd'hui tout particulièrement un clin d'œil à Manu, toujours enthousiaste à partager ses belles descentes

Partager cet article

Repost0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 23:12

Après une bonne session cascade et ses chauds/froids, envie de soleil et de transfo pour ce week-end où le redoux annoncé semble cette fois bien présent. L’occasion aussi de retrouver le gang des surfeurs de Labeeconnexion, Ludwig et Xavier avec qui l’ambiance est toujours au rendez-vous. Pascal nous accompagne aussi comme ça dans le terrible combat Ski/Surf qu’on se livre à chaque fois on sera à égalité.    

pq1Sous les flashs, l’objectif du jour, les couloirs du Rocher du Parquet. J’étais déjà venu ici avec Lio, on en avait fait 2, il me manquait le troisième, le plus nord. Comme on a vu lors de notre balade de mercredi qu’il semblait très bien rempli cette année, ce sera notre premier objectif. Bon autant vous le dire toute suite, si la balade et le paysage furent superbes, il en a été tout autrement de la neige pas assez transformée, peu regelée et donc assez pourrie dans l’ensemble. La suite en images.

pq2Dans le couloir septentrional, Xavier à la traine, pourtant depuis qu’il a mis la pâté aux célèbres David Z et Nico B au Grand Duc, c’est un véritable athlète.   

pq3Sortie du Couloir bien raide, comme il est encore à l’ombre on traverse pour rejoindre le Couloir du Pin. L’idée étant de descendre celui-ci puis de reprofiter de nos traces de montée pour refaire l’autre.

pq4Jolie ambiance dans le couloir du Pin. Enfin bon ne vous fiez pas à l’aspect lisse de la neige, on est bien loin de la moquette, c’est très mou rendant la descente facile mais un peu physique.  

pq5Surf en action.

pq62eme montée, le cadre, l’ambiance de saine émulation et de joyeuse taquinerie compensent largement l’état de la neige.

pq72eme descente, c’est toujours aussi mou... mais pas plus que dans la première.

pq8Le couloir septentrional, très raide en haut puis de difficulté similaire aux deux autres. Ensuite malgré la forêt super skiante, le reste de la descente fût il faut bien le dire assez pénible dans cette neige molle et collante, de quoi vraiment avoir envie laisser les skis au repos pour dimanche. Quoique finalement....

Partager cet article

Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 21:56

Magique comme ses forêts en ce moment, pour en profiter pleinement on s’est choisi une boucle assez longue sur un sommet qu’aucun de nous n’avait jamais fait, la Grande Sure. Départ de la Chartreuse de Curière, Crête des Charmilles par le chemin de la None, Grande Sure puis retour par le pas de La Biche. De très jolies vues, 1550m de déniv avec pas mal de distance et 2 repeautages, une balade qui nous a enchanté. Merci Cécile et Jib de nous l’avoir remis dans le viseur récemment.   

sure1Soleil et arbre meringués c’est le credo du jour.

sure2Cultivé dans toutes les orientations, sous tous les angles, vraiment on ne s’en lasse pas.

sure3Après de raides passages en forêt très bien négociés (merci les traceurs des jours précédents), on débouche sur la panoramique crête des Charmilles. 

sure4150 mètres de descente et on remet les peaux sur le plateau à la sortie du Cul de la Lampe.  A partir de là plus de photo car l’ambiance change un peu…Zones glacées et surtout un vent de folie qui s’obstine à vouloir nous jeter en bas de la pente. On met toutes les couches et on passe en mode survie, enfin on a quand même un peu de marge mais ça ne rigole pas. Arrêt minimum au sommet et descente pleine pente. Un joli toboggan de neige dure qui me permet de confirmer ce que me disait Cyril, les Blizzard Free Pro ont une accroche d’enfer et vibrent beaucoup moins que les Powder dans ces conditions.

sure5Après tout ça retour au calme sous le col de la Sure d’où un petit canyon tout mignon nous ramène sous le col de la Petite Vache.

sure6On remet les peaux pour rejoindre le col puis le pas de la Biche.

sure7Très joli encore et complètement damé par les passages précédents.

sure8Une forêt très skiante en dessous avec quelques passages pas encore trop pratiqués.

sure9Et on est de retour sur la route pour la traversée des tunnels qui nous rappellent que décidément en ce moment c’’est vraiment la quinzaine de la cascade. Voila pour une des plus belles promenades que j’ai fait en Chartreuse. Autres infos et impressions de Stéphane ici

Partager cet article

Repost0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 07:21

Une nouvelle façon de descendre du Tabor tiens donc ? Depuis que j’ai repéré ça sur le site de David j’avais bien envie d’aller y faire un tour, en plus à part un peu au départ toute la balade promet d’être ensoleillé, ce qui, par les temps qui court, est un redoutable atout. Aussi malgré des idées de projets plus ombragés, avec Stéphane après avoir récupérer Cyril à Laffrey, on décide finalement d'aller découvrir cette jolie boucle, on ne regrettera pas notre choix.

btab1Départ ensoleillé ça change tout.

btab2Un peu d’ombre et du soleil rasant pendant la montée mais on ne traine pas alors ça va. Au sommet malgré le soleil le petit vent de nord ne nous pousse pas au farniente et on est relativement pressé d’aller se mettre à l’abri.

btab3Cyril à l’entrée de la branche est du couloir. Bon dans cette partie même si on sent encore un peu le vent on se hâte doucement, c’est que la neige est dure et que c’est assez technique. Plus bas le crux du jour bien raide a accumulé pas mal de poudreuse, cool et comme en plus il se met à faire bon, c’est parfait. Ce passage étroit ne doit pas forcément être en conditions chaque année et à tous moments de la saison.

btab4Ensuite on peut profiter tranquillement de la branche sud, plus facile et bien large avec juste ici une jolie contre pente plus raide pour éviter une étroiture au centre.   

btab5Voila après plus de 700 m de descente, sous la fontaine de la Mer on est prêt à remettre les peaux.

btab6Remontée tranquille, les «djeuns» en XP tracent. Après la foule de la voie normale ce versant est bien tranquille, il y a juste une trace sur le haut du circuit de la mer.

btab7Corniche impressionnante avant de déboucher au Banc.

btab8Descente en versant ouest bien pelée. Vue sur les lacs de Laffrey tous gelés ce coup-ci alors que ce n’était pas le cas hier.

btab9Quelques passages pas trop mal mais des faces ouest pas terribles dans l’ensemble.

btab10Pour conclure le versant ouest du Piquet de Nantes bien venté, le meilleur est dans les champs du bas. Et Merci encore David pour l’idée de ce joli couloir, la plus belle façon assurément de descendre du Tabor. D'autres infos et photos ici

Partager cet article

Repost0
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 18:08

Envie d’un peu de tranquillité, de ne pas finir congelé alors hop direction des contrées moins fréquentées pour un départ en fin de matinée vers 1000 mètres d’altitude. Comme ça on a une chance de monter un peu avant de trop subir la morsure du froid et du vent de nord annoncés.

barb1Pour commencer on essaye de lancer une nouvelle mode… chercher l’intrus. Début tranquille par un cheminement qu’on ne connait pas.

barb2Prometteur au début, puis nettement moins ensuite… la forêt bien dense nous obligera à un peu de sanglier, bon ce n’est pas grave on ne descendra pas par ici.

barb3Et puis toute peine a sa récompense alors après on profite.

barb4Ambiance irréelle, avec le soleil et ce léger voile de brouillard qui embrume les sommets alentours
barb5

Astucieusement drapés et difficile à reconnaitre mais connus pourtant car de forts belles et techniques descentes y sont possibles. Après 1100m de déniv, vers 2100 environ, 100 m sous la crête sommitale cachée dans la brume on s’arrête. Il faut dire que depuis 1800 environ la neige est plus travaillée par le vent et celui-ci bien que faible nous refroidis bien.

barb6Descente…plaisante, après un peu de neige compacte en haut, ça devient très vitre très léger sur un fond dur.

barb7Le soleil revient.

barb8Sur le bas il faut se montrer méticuleux et bien choisir sa trace car la sous couche est peu importante (voire absente par endroit). Moyennant quelques passages herbeux on rejoint la route puis la voiture où chacun apprécie le thé chaud. Voila une petite virée sympa avec Cyril, Oliv et Pascal, on n’avait pas de thermomètre mais au dessus de 1800 le froid était vraiment présent. Pour savoir plus précisément où c'était vous pouvez aller voir ici.

Partager cet article

Repost0