Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 19:52

Après une énième repas type 31 décembre hier soir… c’est que les ami(e)s y en a qui habitent loin et on ne les voit pas tous en même temps, un petit Moucherotte c’était parfait ce matin. Le premier de la saison avec Jean Claude comme il se doit.
mc1Une fois passée le raidillon du bas j’adore cette montée paisible, totalement déserte aujourd’hui (non la je déconne) où on profite des quelques éclaircies matinales.
mc2Et de l’habituel coup d’œil contrasté du haut. Descente en neige franchement pas terrible hors de la piste, parfaitement damée elle. Bon une bonne couche de neige sur cette sous-couche ferme mais un peu glacée, ça ne serait pas mal (ou alors un peu de beau temps froid pour qu’on aille taper quelques glaçons…).

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 20:40

Juste pour s’aérer et en quelques images.

Chmc0Jolie ambiance, c’est ici que la neige sera le meilleur à la descente.

chmc1Arbres bien plâtrés, Lio dans un super décor.

chmc2Plus haut, à la brèche Arnaud, Oliv et Cyril me rattrapent (faut dire qu’une préparation minutieuse m’a permis de prendre une bonne d’avance au départ). On se retrouve tous à l’antécime pour une descente finalement pas si bonne que ça, mais bon là n’était pas l’essentiel aujourd’hui.

Partager cet article

Repost0
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 20:21

cm3

 

 

 

Nous, profitant du beau temps et de ces températures printanières, on a décidé de la commencer en montagne. C’est donc depuis le sommet du Charmant Som que nous vous souhaitant une belle année 2012. Au plaisir de vous croiser ici ou là, à la montagne ou au cinéma, dans un concert ou autour d’un bon repas...

En attendant quelques photos pour illustrer ce tranquille premier jour.  

 

cm2Après la pluie d’hier de très jolies rigoles parsèment le manteau neigeux

cm4Montée tranquille et panoramique (un poil plate au début quand même…) c’est ce qu'Agnès préfère.

cm5Descente au soleil couchant, malgré l’humidité, la neige est bien bonne à skier, peu d’enfoncement comme une neige de printemps.

cm6Lumière du soir.

cm7Et clin d’œil au voisin d’en face qui émerge d’une petite langue de brume venue lécher le col de Porte en fin de journée.   

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 17:47

Quand il y a grosse neige comme aujourd’hui moi depuis tout petit j’ai toujours eu envie d’aller y gambader dedans. Comme je ne suis pas le seul c’est avec Cyril et Lio qu’on se retrouve pour aller profiter de cette Chartreuse toute blanche. Nos objectifs sont modestes et le premier consiste déjà à arriver à rejoindre notre point de départ, le hameau du Baure. Ben c’était pas gagné d’avance sans chaines, on a doublé quelques voitures en perdition sur le bas et à partir de la bifurcation pour le col du coq ce n’était pas déneigé.

baureMais bon avec un conducteur du sept quatre au volant c’est passé sans problème, bravo Cyril pour le doigté. Pour la neige, déjà près de 30 cm au départ, on trace tranquillement par la route d’abord puis en coupant les virages. Ca s’épaissit encore pour atteindre pas loin de 50 quand on arrive au GR qui part vers le col des Ayes. On y va donc prudemment en utilisant la forêt qui borde à gauche la montée à Pravouta. La neige est légèrement compact et effectivement on a bien fait de rester dans la forêt car à la première petite clairière un peu raide (> à 30 degrés) la couche de neige se morcelle et part en plaque. Rien de grave à notre niveau mais on va tacher de rester dans cette configuration jusqu’à la crête (forêt + pente faible). La aussi la suite confirmera notre choix puisqu’en bordure de forêt dans des zones plus clairsemées on notera encore quelques jolies coulées parties spontanément au niveau des ruptures de pente. J'avais rarement vu une telle instabillité. Bon à ce stade vous vous demandez peut-être aussi pourquoi je ne vous montre pas tout ça en photos ?

C’est que malheureusement victime du froid et l’humidité ambiante notre seul appareil (le mien) s’est mis en rideau depuis un moment déjà. Dommage car ça aurait fait de jolies photos très pédagogiques pour voir ce type de coulées. De notre coté une fois sortis sur la crête on continue un peu sur celle-ci, puis devant les conditions rencontrées (vent, neige et d’autres petites coulées observées dans les raides pentes du versant ouest) on décide de faire tranquillement demi-tour. Neige dense mais descente pas mauvaise au demeurant en restant bien à l’abri des arbres.

L’occasion aussi sur le bas d’inaugurer un nouveau concept, la trace à la descente. C’est physique aussi… vu le peu de pente le premier doit faire l’effort de pousser sur les bâtons pendant que les seconds se reposent, au bout d’un moment par brefs relais, en profitant de l’élan des seconds, on arrive à une technique de progression au poil. Voila pour ce sympathique amusement en Chartreuse blanche, un peu trop blanche même aujourd’hui, m’enfin bon l’essentiel est là, les gamins sont contents ils ont bien joué dans la neige…     

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 20:04

On fêtait encore noël ce midi donc avant tout ça un petit décrassage préventif s’imposait. Direction tout prêt dans le Vercors est, là dans le pays de Jan on est sûr de ne pas être déçu.

sult0Tout commence toujours par un lever de soleil sur les falaises.

sult1Reste plus ensuite avec Cecile, Seb et Hugues, qu’à choisir notre objectif du jour. C’est qu’ici on a le choix. Témoin par exemple c’est superbe matinée où avec Cyril on avait parcouru les 3 couloirs principaux du secteur.  

sult2Pour aujourd’hui je leur propose de remonter le couloir nord-est des Aiguilles situé entre le couloir est du Gerbier et le couloir des torcheurs du matin.

sult3L’ambiance y est superbe et une fois au sommet 3 descentes sont possibles.

sult4Mes 3 camarades de jeu dans la traversée finale avec Grenoble en toile de fond. En haut on a le choix donc, un petit couloir sud tout mignon et tout lisse qui rejoint celui des Sultanes, les torcheurrs du matin ou la descente par notre couloir de montée.

sult5On retient finalement cette dernière option, Seb et Hugues dans le haut.

sult6Cécile sous les falaises, de larges et grandes pentes en très bonnes conditions.

sult7Dévalée en grande courbes. Un coin complètement désert (aucune trace de ski), un rythme une peu plus reposant qu'hier,  parfait, une super mise en bouche pour la deuxième partie de la journée un peu moins sportive.

Partager cet article

Repost0