Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 20:25

ce1

 

 

Pour conclure cette dizaine de jours de vacances où VTT et escalade ont joyeusement alterné pourquoi ne pas faire les deux ensembles aujourd’hui. Suffit de trouver un petit jeune motivé par la truc et un lieu où on peut profiter des 2 activités avec un plaisir à peu prêt également réparti.  Compte tenu de la météo moins engageante qu’hier notre choix se porte sur Chamrousse. Ca passe en VTT et il y a suffisamment de voies pour en trouver une qui sera adaptée aux conditions. Bon c’est sûr au départ sous les nuages, dans le froid et le vent ça ne parait pas gagné mais les plans foireux on y croit…

 

ce2Et puis la montée est quand même assez raide alors on se réchauffe vite.

ce3On ne traine pas à la Croix, la descente vers le col de la Botte et le col des Lessines est très agréable, ça faisait longtemps que j’avais envie d’y faire un tour en VTT. Une fois au col comme l’ambiance n’est toujours pas plus réchauffée, on abandonne l’idée d’une voie aux Vans pour aller dans les dalles inférieures de la Botte. 7 mini voies y sont maintenant tracées (voir sur le site de Xavier Dorel). Aux grés des passages dans le coin j’en ai déjà fait 3, on ira donc s’amuser dans les 4 autres.

ce5 Nos 7 longueurs du jour de gauche à droite : La directe, Coup de froid, Jamais 2 sans 3 et la dernière lg de 70’s show (déjà parcourue mais très jolie). On ne fera pas Matière noire car elle est vraiment trop mouillée.

ce6De l’escalade toujours facile et parfois assez jolie.

ce7Lio à la sortie de crux du jour (le 5c+ de La directe) et dans la jolie dalle en 5a de L3 de 70’s show. Entre les voies on est à chaque fois redescendu par le rappel de La directe, comme ça c’est assez rapide.

ce8Après 2 heures d’amusement on reprend les VTT laissés au col des Lessines et c’est reparti dans l’autre sens.

ce9Y a pas à dire cette endroit est splendide en VTT.

ce10De retour à la Croix quelques rayons de soleil nous font coucous.

ce11Pour la descente dans une jolie lumière on profite des singles aménagés de la station.

ce12Lisses, virages relevés, ça descend vite et ça carve à mort… euh non pardon y a pas encore de neige, ça dérape un max… Voila pour un petit mixte vraiment très agréable avec 2 activités qui se sont parfaitement complétées dans l’ambiance fraîche du jour. 

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 23:08

Encore une grande classique de l’Automne, parcours facile et très roulant avec néanmoins de ci de là quelques montées toniques ou descentes techniques pour réveiller le VTTiste endormi. Plusieurs variantes sont possibles, notre version du jour fera 40 km pour 1200 m de dénivelé. Départ de  St Disdier, versants est jusqu’au col du Festre, retour par la Joue du Loup, Collet du Tat, Les Etroits, Saint Etienne en Dévoluy, montée vers le Col du Noyer puis GR93 qu'on suit jusqu'à St Disdier.

dev1La première partie permet un joli coup d’œil sur nombre de sommets classiques en ski de rando, le Grand Ferrand par exemple.

dev2La progression y est en général facile.

dev3Jusqu’à l’arrivée au Col du Festre.

dev4Après celui-ci la descente jusqu’à la Joue du Loup est très roulante puis la remontée vers le Collet du Tat, à droite de la photo, est un peu plus physique

dev5Au Collet toute la troupe prête à repartir après la pause pique-nique.

dev6Descente sur Saint Etienne, piste facile puis single joueur au dessus des Etroits.

dev7Remontée vers le Col du Noyer pour attraper le GR 93 qu’on suivra jusqu’à St Disdier.

dev8Ca ride facile au début avant quelques passages plus piquants…  

dev9L’ensemble du retour sous les versants ouest.

dev10                                                Pause gouté sous le Piéroux avant la partie finale assez joueuse au dessus de St Disdier.dev11Au milieu de celle-ci, il serait dommage de na pas s’arrêter à la « Mère église », un édifice remarquable avec un petit cimetière où on peut voir la tombe d’un alpinisme qui a laissé son nom ici et dans nombre de parois, René Demaison.

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 18:15

Fin des révisions d’Automne pour le plateau d’Emparis ? Ptête pas y a tant à faire là haut. Mais bon une bonne révision des classiques en tout cas, après le Pic de Mas de la Grave, la traversée en boucle il restait une des plus belles, la descente des Clots. On y vient souvent en toute fin de saison quand sur le plateau proprement dit la neige commence à être présente et quand les contrastes couleurs d’automne, premières neiges sont si sympas. La suite en quelques grandes images.

clots1Ce coup-ci on est parti du barrage du Chambon, comme ça on profite un peu plus longtemps des arbres en feu de la partie basse.

clots21200 mètres de montée nous attendent, tout en contemplation, ici vers le Grand Renaud.

clots3De nombreux chalet d’alpages, c’est l’heure de la démontagnée et on croisera quelques bergers à la poursuite de quelques vaches égarées (ils voulaient même profiter de l’agilité du VTT ici pour nous embaucher…)

clots4La montée depuis Besse et le Pic du Mas de la Grave tout au fond.

clots5Plus haut, joli coup d’œil sur la Muzelle, la neige se rapproche.

clots6Sur le plateau, on s’arrête vers 2250 au Chalet du Fay. Ca devient neigoboueux et surtout avec le vent, il fait un froid de canard.

clots7Début de la descente, première et seule photo avec la Meije, pourtant on ne voit quelle durant toute la montée.

clots81200 mètres de descente jusqu’au bord du Lac du Chambon et quelle descente, passages techniques, épingles, traversées plus roulantes, paysages… tout y est.  

clots9Pascal perdu au milieu de nulle part ?

clots10Ah non le lac est là.

clots11Ou là en élargissant encore plus le cadre.

clots12Supers épingles au dessus de la fontaine.

clots13La fontaine vue du dessus avec le refuge des Clots tout en bas.

clots14La même vue du bas.

clots15Cette fois on abandonne la traversée finale pour terminer par le petit single très épinglus qui plonge sur le Chambon, on ne les passera pas toutes mais ça reste une façon très ludique de terminer cette superbe descente, à faire au moins une fois chaque Automne comme tous les incontournables...

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 14:59

vtt0Toujours agréable les praires de l’Emeindras, montée tranquille par la piste, jolie vue du sommet.

vtt1Descente tout aussi tranquille et peu technique, juste un peu de vent ce dimanche, les prémices de la perturbation annoncée pour le début de la semaine. Malgré celle-ci on comptait bien grimper un peu ce lundi matin.  On se disait bien que le Vercors n’était pas forcément le bon choix vue la météo annoncée mais bon… Antoine devait venir sur Grenoble et il n’avait que la matinée alors, alors… alors rien du tout. Ce matin le Foehn souffle, tout les sommets du sud sont pris et pour couronner le tout il se met à pleuvoir. Ca ne dure pas mais aller c’est plié pour l'escalade, je prête le VTT d’Agnès à Antoine et contre mauvaise fortune bon cœur on va pédaler.

vtt2Certes en montant au Rachais le ciel toujours sacrément chaotique par vent de sud nous offre quelques jolis effets.

vtt3Et puis c’est vrai qu’en ce moment à cet étage les couleurs sont vraiment splendides. M’enfin bon, quand on voit qu’il fait grand beau sur les Savoie on se dit quand même que parfois, malgré nos âges déjà garant d’une expérience certaine en matière de météo de montagne, on est bien bête…

Vtt4Heureusement les prairies du Rachais sur 2 roues sont quand même sympathiques. Et pour finir le sentier du bois du Mollard, retravaillé depuis mon dernier passage, est encore mieux. Merci les gars de Grenoble VTT,  un excellent apprentissage pour Antoine qui pratique peu le single épinglu.

vtt5Le soleil se fait même de plus en plus présent… soulignant encore plus notre manifeste erreur de jugement quant au choix de l’objectif initial, un effet du Foehn sans doute puisque on dit aussi parfois que c’est le vent qui rend fou…

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 21:50

Petit tour entre midi deux pour profiter encore du soleil avec Lio qui me fait découvrir le joli petit single du Bois du Mollard.

ste1Quelques belles couleurs pour cette petite boucle vraiment idéale, prêt du boulot, montée facile par la route et descente ludique, le tout en à peine 45 minutes, c’est sûr j’y reviendrai. Et puis surtout l’occasion pour moi de tester un nouveau prototype de chaussures révolutionnaires, jugez plutôt.

ste2Un véritable saut technologique : poids plume, laçage simplifié, souplesse démentielle, élégance rare, harmonie parfaite avec l’herbe… non vous n’êtes pas convaincus ? Vous avez raison, même s’ils étaient vaguement assortis à mon tee-shirt les mocassins à semelles souples ça ne vaut rien pour le VTT !!!

Partager cet article

Repost0