Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 18:11

Avec le beau temps annoncé, toute l’humidité d’un lendemain de pluie et encore un peu de vent de nord, c’est sûr il ne faut pas se laisser arrêter par le plafond nuageux qui bâche le Grésivaudan ce matin. Au-dessus il doit faire très beau, dans le Vercors par exemple dont les falaises dans cette situation agissent comme un rempart aux nuages. C’est effectivment ce qu’on constate dès qu’on dépasse St Nizier.

mc1En bordure de falaise la bise nous vaut bien quelques débordements à la faveur de quelques points bas mais ce n’est que pour renforcer la jolie ambiance tonique de cette météo de début d’Automne.

mc2Au sommet on profite d’une vue dégagée.

mc3On y est pourtant habitué, mais comme du St Eynard où on était avec Lio jeudi midi, la vue du Moucherotte sur le bassin grenoblois est toujours aussi saisissante.

mc4Descente et belle illustration du jeu des nuages à l’assaut du plateau.

mc5Petit crochet par le plateau des Ramées.

mc6L’endroit préféré d’Agnès, c’est vrai que cette belle pelouse est divine.

mc7On se fait brièvement dévorer par une belle langue de nuage pour une ambiance de lande écossaise avant de conclure cette boucle simple et facile où on en prend plein les yeux.

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 19:50

Une fois n’est pas coutume quelques chiffres pour commencer, 2100 de D-, 700 de D+ et une trentaine de km pour relier le Plan de la Sassière à Bourg St Maurice. Ce sont les données de ce superbe parcours que nous avons effectué vendredi après-midi avec Yves. On peut aussi ajouter la variété des paysages, les superbes hameaux traversés, les sentiers plutôt roulants mais avec des sections joueuses de ci de là pour réveiller le VTTiste assoupi et voila vous aurez un aperçu du plaisir qu’on y a pris. La suite en images.

tr1Départ du Barrage du Saut où André et Hugo qui feront aussi un petit tour là haut, nous ont déposés.

tr2Ca commence par une petite montée vers "Le Chargeur", le vent du nord est encore bien présent et il fait frais.

tr3Yves au milieu de la «jungle alpine» sur fond de "Tsentelaina"

tr4Début de la descente au milieu des petites fleurs, le sentier est étroit mais bien roulant.  

tr5Superbe passage juste au-dessus du "Lac du Chevril" (c’est la photo de couverture du vieux topo VTT en tarentaise…1992...)

tr6Toute la première partie est une longue traversée à flanc de vallée avec en vis à vis quelques jolis sommets ("Mean Martin" ici).

tr9Alpage, glacier c’est notre cocktail du jour ("Dôme de la Sache", "Mont Pourri" là).

tr8On traverse aussi quelques zones forestières où le sentier n’oublie pas de se montrer un peu plus technique.

tr10Avant et après "Le Villaret" par exemple, quelques jolies sections épinglues où Yves qui ne pratique pas souvent, se débrouille pas si mal. 

tr11Surprenant passage avant le "Pont de la Balme" juste avant d’arriver au "Biolley".

tr12S’il y a pas mal de petites remontées, après "Le Biolley" on attaque la plus longue du parcours qui nous amène par une belle piste au-dessus du Monal.

tr13"Le Monal" site classé qu’on avait déjà visité avec Agnès l’an dernier. Après celui-ci on change d’ambiance pour plonger par un single assez roulant sur "La Raie" où on rejoint la route. Quelques km et à "la Thuile" on passe cette fois rive gauche.

tr14Cette partie un peu plus urbaine réserve néanmoins encore quelques jolis singles (notamment sous le Prè), Yves progresse toujours…enfin bon il sait aussi rester prudent.

tr15La fin le long de l’Isère est plus roulante mais il y a toujours quelques petites remontées taquines pour nous rappeler que ça fait prêt de 4h30 qu’on roule. Du coup c’est un peu fourbu qu’on arrive à Bourg où se conclut cette superbe descente (euh descente, descente, ça monte aussi me rappelle Yves…). On l’avait déjà fait ensemble il y a 15 ans… on devrait la refaire plus souvent. 

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 19:23

Ce week-end au départ j’aurais préféré grimper, mais aller, la météo est frisquette sous quelques nuages et un bon vent de nord alors, alors ça sera encore du VTT.  Samedi sur une idée de Carine, on va faire un tour vers le Perron des Emcombres (déjà visité en ski cet hiver). La boucle est séduisante, assez longue, mais commence par une bonne section routière, aussi pour écourter un peu car je ne veux pas rentrer trop tard, et au grand dam de certains de mes camarades du jour (de vrais sportifs eux…) je négocie une petite navette de voiture. Merci les copains de m’avoir arrangé ça.

per1Départ juste au-dessous de Saint Michel 1650 (projet de station de ski avortée dans les années 80), léger fourvoyage qui nous vaut un peu de portage pour retrouver le sentier balcon.per2

Piste ensuite sur fond de Croix des Têtes, celle-ci nous amène assez tranquillement jusqu’à 2100.

per3Où ça se raidit avec des passages plus ou moins roulants (ça dépend de sa forme) avec toujours la Croix des Têtes en toile de fond.

per4Au sommet on ne traîne pas, malgré un petit rayon de soleil ça caille grave pour un mois de juillet.

per5Début de descente.

per6Joli passage au-dessus du Petit Col des Emcombres.

per7Ensuite ça plonge dans du terrain joueur et en général plutôt roulant. Ced, Gilles, Steph, Carine et Lio, les riders du jour.

per8Plus bas belle traversée avant d’attaquer le premier single de la journée, sympathique préambule au clou de la balade, le sentier Paul Mougin. 110 épingles sur un peu plus de 400 m de déniv, pas trop difficile, idéal pour progresser sur ce type de terrain, vraiment un must dans le genre. Après ça on descend encore un peu puis les vrais sportifs remontent en VTT pendant que nous (eh oui il y avait un autre flemmard dans l’affaire) récupérons une voiture à Saint-Michel. Au total une boucle au pilotage ludique mais dans une cadre nettement moins grandiose que la semaine dernière (enfin bon juste pour Paul Mougin on en regrette pas le déplacement). 

C1Changement d’ambiance dimanche où on cherchait juste une promenade prétexte avant d’aller s’offrir quelques libations chez Fabienne et Philippe des amis du plateau. Finalement ça s’avéra un peu plus sportif que prévu…

c2Départ du haut et descente par la Croix de Coquet où après quelques épingles un peu expo au début ça déroule bien, enfin bon les filles ne sont pas forcément de cet avis…

c3Avis unanime en bas par contre où un joli chemin avec de petites montées/descentes au frais en forêt nous conduit dans les hauts du Touvet (coucou Ced) avant de rejoindre St-Vincent-De-Mercuze pour un retour sur le plateau par l’ancienne route. Voilà c’était un peu plus long qu’imaginé mais on s’est bien rattrapé ensuite…

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 12:23

Il y a vraiment des coins où le VTT est l’outil idéal pour une visite. Les vallons de la Valette et du Ferrand en font partis, plus de 10 km pour atteindre le col de la Valette et les Crêtes du Sauvage qui permettent de passer de l’un à l’autre. Un parcours plutôt roulant, quelques singles joueurs mais pas trop difficiles, alors même s’il y a certes une section de portage (environ 300 m de déniv en 2 fois), c’est largement compensé par l’esthétisme de l’ensemble et le panorama 5 étoiles dont on se délecte tout au long de la balade. La suite en images

cl1Après un départ matinal et frisquet de Besse (5 degrés), le soleil nous réchauffe sur la piste menant à l’Oratoire St-Sébastien.

cl2Montée tranquille devant la Muzelle, un des nombreux sommets qui nous tiendra compagnie tout au long du parcours.

cl3Le vallon de la Valette avec le col loin, loin, loin… une dizaine de km et plus de 4h, c’est ce qui est marqué sur les panneaux piétons, heureusement en vélo ça va beaucoup plus vite.

cl4Les roches lustrées de l’Echine de Prouat étincèlent dans la lumière du matin.

cl5Fin de la section "plane"… va bientôt falloir pousser/porter un peu.

cl6Agnès adore ça…

cl7Le sauvage Vallon de la Valette, la Muzelle est bien loin maintenant.

cl8Avant les Chalets et le col de la Valette, ça roule à nouveau sous les cimes du Grand Sauvage.

cl9L’occasion d’un clin d’œil à d’autres sommets assez connus…

cl10Après cette zone plus facile un dernier potage très court mais très raide nous attend pour rejoindre le Fond du Ferrand d’où débute la descente.  

cl11Un immense alpage, des sommets à perte de vue avec une luminosité exceptionnelle.

cl12Devant le Pic Bayle et le glacier des Quirlies, température vivifiante grâce au vent de nord toujours soutenu… C’est un peu le paradis du VTTiste aujourd'hui. 

cl13Le vallon du Ferrand où après une portion plus raide et très sympa on rejoint le sentier plus classique qui monte au lac des Quirlies. L’occasion pour nous de croiser les premiers piétons de la journée.

cl14Encore un lonnnng vallon beaucoup plus ludique en VTT.

cl15Passage joueur  vers la cascade du Pont Ferrand.

cl16Une dernière courte remontée et ça y est, on peut se laisser glisser sur Clavans pour une bière bien méritée avant une ultime remontée sur Besse pour aller récupérer la voiture (Agnès un peu fourbue choisira l'option sieste à proximité du très beau moulin qui marque le début de la montée). Voila, si vous voulez des infos plus techniques sur cette suberbe boucle, vous pouvez regarder ici.

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 20:22

En fait même pas un vrai jour, juste une fin d’après-midi, à peine quelques centaines de mètres de dénivelé, seulement un apéritif dans la fraîcheur et la lumière du soir.

ois1Départ dans les hautes herbes

ois2Cadre et lumière exceptionnels

ois3Le vent et les nuages s’amusent avec les crêtes.

ois4Nous on profite simplement du paysage.

ois5Et du coucher de soleil

ois6Une bonne mise en bouche avant la balade du lendemain où pendant une trentaine de km on ira prendre la pause devant d'autres sommets prestigieux…

Partager cet article

Repost0