Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 18:59

Moins de sommets mais une boucle plus longue aujourd'hui. Départ du Puy toujours pour une remontée vers Auris.

VTT d'Oisans (2)

Je commence à bien connaitre le chemin...

VTT d'Oisans (2)

Mais je ne me lasse pas du paysage.

VTT d'Oisans (2)

Le Signal de L'Homme qu'on ne gravira pas cette fois.

VTT d'Oisans (2)

Quelques kilomètres sur la route

VTT d'Oisans (2)

Puis après un petit poussage sous le col de Maronne on oublie la station tout en travaux pour prendre la piste qui fait le tour du Signal.

VTT d'Oisans (2)

Joli panorama par ici.

VTT d'Oisans (2)

Ou par là.

VTT d'Oisans (2)

Les passages à l'ombre sont plutôt frisquets… C'est que la nuit la température descend. 

VTT d'Oisans (2)

L'arrivée au col de Cluy est magistrale

VTT d'Oisans (2)

Avant de revenir un poil sur nos pas pour plonger vers le ruisseau de Sarenne. 

VTT d'Oisans (2)

Dans le trou il fait à nouveau plutôt froid mais les 300m de remontée au Col nous réchauffe, une piste d'abord. 

VTT d'Oisans (2)

Puis la route et enfin le col. Presque 1000 m de déniv et presque pas de route, une façon sympa de l'atteindre on a trouvé. 

VTT d'Oisans (2)

Sa descente versant Clavans est superbe avec vue sur le vallon du Ferrand souvenir d'une longue virée VTT

VTT d'Oisans (2)

Tellement belle qu'on ne cherche pas à prendre le GR sans doute bien raide.

VTT d'Oisans (2)

Un peu de free ride quand même.

VTT d'Oisans (2)

De biens jolies bâtisses.

VTT d'Oisans (2)

Le GR à nouveau avant une pause sympa à l'auberge du Savel à Clavans le Bas. Tenue par un couple de jeunes super sympas, un endroit fort recommandable à notre avis… 

VTT d'Oisans (2)

Après ça il est temps de rentrer sur le Puy par un single parfois très joueur.

VTT d'Oisans (2)

Toujours très coloré.

VTT d'Oisans (2)

Et parfois aussi en balcon un poil vertigineux.

VTT d'Oisans (2)

 

Avec quelques bonnes remontées où il faut pousser son vélo, particulièrement à partir de la bifurcation vers le Freney (c'est vers par là que j'irai si je repasse par ici). Quoiqu'il en soit après presque 6h de balade (en mode cool) nous voici de retour au chalet enchantés par ce petit week-end prolongé. Merci Isa pour l'invit et vivement le prochain ici programmé en mode ski cette fois. 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2020 1 19 /10 /octobre /2020 12:40

Sur l'invitation d'Isa on passe 3 jours au Puy charmant petit hameau entre le Freney et Auris, l'occasion d'échapper à la grisaille grenobloise et de visiter un peu le coin pour s'en mettre plein les yeux...

VTT d'Oisans...

On commence par un tour de fin d'aprem au Signal de L'Homme. Une fois passé Auris c'est plutôt très raide et si je roule un peu pour la forme l'essentiel se fait en poussant.

VTT d'Oisans...

Agnès m'accompagne à pied du coup.

VTT d'Oisans...

Au sommet le panorama fait vite oublier le versant station.

VTT d'Oisans...

D'autant que la descente sur le col de Cluy est juste parfaite. Un single facile et roulant avec même des virages relevés taillés pour le VTT.

VTT d'Oisans...

Plus bas le soleil descend sur l'horizon.

VTT d'Oisans...

Pour des couleurs exceptionnelles juste d'avant d'arriver au Puy.

VTT d'Oisans...

Le lendemain on remet ça, pendant sur les filles montent directement aux Grandes Buffes, je les rejoins en passant par le Col du Cluy puis la bergerie de Compalou.

VTT d'Oisans...

Itinéraire très roulant demandant parfois quelques efforts mais super plaisant en VTT.

VTT d'Oisans...

Bon à partir de la bergerie ça se complique un peu et si je roule encore sur certaines courtes sections, ici sur fond de Signal de l'Homme et de son versant descendu la veille. 

VTT d'Oisans...

La remontée de ce dôme se fait essentiellement en poussant. Mais ce n'est pas bien grave car qu'est-ce que 300m de déniv de poussage...

VTT d'Oisans...

Quand ça ouvre un si joli panorama.

VTT d'Oisans...

Et un si belle descente. 

VTT d'Oisans...

Je profite encore des couleurs

VTT d'Oisans...

Avant le retour au chalet d'où la vue n'est pas mal... non ?

VTT d'Oisans...

Parfaite en tout cas pour regarder le soleil se coucher sur Emparis et les glaciers avant la balade du lendemain, plus longue encore mais où cette fois Agnès m'accompagne.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 17:31

En VTT pour une fois, ça marche aussi.

Vercoresterie...

Sur une idée d'Agnès on part du Col de l'Arzelier et par un charmant single on rejoint Saint-Andéol 

Vercoresterie...

Le début est descendant avec quelques brèves remontées. L'automne est encore timide mais on commence à voir quelques feuilles.

Vercoresterie...

Un peu de free-ride 

Vercoresterie...

Avant de retrouver la route pour la montée finale à Saint-Andéol. 

Vercoresterie...

Le retour s'effectue par une confortable piste sous les falaises. L'occasion de revoir en version estivale quelques jolies escapades hivernales. En version alpi ici la goulotte du bloc coincée.

Vercoresterie...

Là je ne vous dit pas c'est trop facile....

Vercoresterie...

En version ski une jolie couenne tout en rocher actuellement mais qui nous a offert beaucoup de plaisir il y a 2 ans

Vercoresterie...

Là une goulotte en top conditions quand on l'a parcourue. Agathe avait été super sympa avec nous ce jour là. 

Vercoresterie...

Pour terminer une classique et encore une petite découverte un poil technique pour profiter de cette hiver 2018 généreux en Vercors est. 

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2020 7 06 /09 /septembre /2020 18:30

Après notre petite session mer on va aussi profiter de la montagne 

Plaisirs corses (2)...

Direction Evisa et le camping de l'Acciola, un super lieu pour cela. En plus le camping est presque désert alors on choisit la meilleure place, quelques rochers et un belvédère parfait sur la vallée. 

Plaisirs corses (2)...

Un petit tour en VTT en début de soirée. 

Plaisirs corses (2)...

Puis une balade sur le GR20 au départ du col de Vergio. On passe aux bergeries de Radule

Plaisirs corses (2)...

Puis on s'enfonce dans le long vallon qui mène au refuge Ciutullu Di I Mori (pas le meilleur acceuil des refuges corses à notre avis...)

Plaisirs corses (2)...

Le fond du vallon est barré par les 2 sommets emblématiques du coin, le Capu Tafunatu et le Paglia Orba.

Plaisirs corses (2)...

On dépasse le refuge pour pousser jusqu'au Col de Maures qui sépare les 2 sommets.

Plaisirs corses (2)...

La vue du col est assez vertigineuse sur les ravins du versant nord.

Plaisirs corses (2)...

En 2002 j'étais venu ici de Porto en mode fast/ligtht pour gravir le Tafunatu (avec un retour à 11h à Porto j'avais été plutôt rapide), là on n'avait pas vraiment de plan mais Agnès en ayant assez je me dis que je vais aller faire un tour vers le Paglia Orba. Le début est vite avalé avec vue sur le célèbre trou du Tafunantu. 

Plaisirs corses (2)...

La suite sera un peu plus compliquée, n'ayant pas du tout "topoté" le truc j'y vais au feeling et rate la voie normale plutôt facile (enfin ça je ne le verrai qu'au retour au camping). Du coup je vais trop à droite et me laisse embarquer dans un système de vires et cheminées pas trop dures mais de plus en plus vertigineuses... Je passerai par exemple au même endroit mais avec beaucoup moins de grâce que ce charmant mouflon. Ce n’est certes que du 3 mais c'est un poil exposé... A chaque fois je vérifie bien que je peux passer dans les 2 sens jusqu’à tomber sur une cheminée plus raide qui me fait renoncer. Plus jeune je serais surement passer encore, bon là je la joue secure pas mécontent de toutes façons de cette petite escapade plus verticale en mode free ride... 

Plaisirs corses (2)...

De retour à Evisa on profite des plaisirs du lieu. Le debut de nuit en remontant à pied au camping après un repas excellent au restaurant de la poste (son flanc aux châtaignes, recette familiale secrète nous a-t-on dit, est une vraie tuerie...)

Plaisirs corses (2)...

Ses petits dej en contemplant le Capu d'Ortu

Plaisirs corses (2)...

Avant d'aller se balader en vélo vers Porto. 

Plaisirs corses (2)...

Au dessus des gorges de la Spelunca d'abord. 

Plaisirs corses (2)...

Vers Ota.

Plaisirs corses (2)...

Sur les chemins au dessus de Piana.

Plaisirs corses (2)...

Puis dans les calanches évidemment.

Plaisirs corses (2)...

Un vrai plaisir en vélo.

Plaisirs corses (2)...

Parcourues dans les deux sens.

Plaisirs corses (2)...

Et quelque soit l'angle.

Plaisirs corses (2)...

On ne s'en lasse pas

Plaisirs corses (2)...

Quelques formes classiques (mais il y en a tellement)

Plaisirs corses (2)...

Avant de rejoindre la plage

Plaisirs corses (2)...

Et de remonter voir notre énième coucher de soleil là haut.

Plaisirs corses (2)...

Et tout cela n'aurait pas été complet sans revisiter notre première rivière corse découverte lors de notre premier voyage ici avec les enfants (enfin juste Lisa et Julie, Thomas lui n'était pas encore là).

Plaisirs corses (2)...

Les classiques vasques du Fango, souvent surpeuplées en saison mais bien calme à cette époque. 

Plaisirs corses (2)...

Une dernière balade vers Ile Rousse

Plaisirs corses (2)...

Et un dernier sunset pour attendre le bateau du lendemain et conclure ce petit périple corse tout en plaisir donc. C'est sûr on n’attendra peut-être pas 8 ans cette fois avant de revenir y goûter... 

Partager cet article

Repost0
31 août 2020 1 31 /08 /août /2020 21:04

Si celle la était au programme dès qu'on a décidé de venir avec les VTT ici, la chaleur des premiers jours nous l'avait fait rapidement oublier

Désert des Agriates

Et puis non finalement à la faveur du refroidissement général... En plus ce matin c'est légèrement couvert alors feu. 

Désert des Agriates

On part de Bocca di Vezzu d'où 13 km de "descente" (y a aussi du plat et quelques remontées) nous attendent pour rejoindre la crique de Malfalcu. 

Désert des Agriates

Le soleil timide ce matin est maintenant largement revenu et on doit parfois slalomer entre les flaques dues aux orages de la nuit. 

Désert des Agriates

Après pas mal de montées/descentes la mer est enfin en vue. 

Désert des Agriates

A partir de là ça descend plus franchement.

Désert des Agriates

Jamais technique mais parfois franchement cassant.

Désert des Agriates

Une fois arrivé ça valait vraiment le coup de s'être fait un peu secouer. En plus c'est complémentent désert aujourd'hui, on ne verra qu'un seul 4x4 de la journée (garé au parking du bas). 

Désert des Agriates

Reste plus qu'à se baigner donc.

Désert des Agriates

Et c'est bien bon non ?

Désert des Agriates

Un petit tour à pied sur le sentier du littoral.

Désert des Agriates

Puis retour à notre crique du jour. 

Désert des Agriates

Pour le retour on ne revient pas sur nos pas, on traverse vers l'Ostriconi via les bergeries de Terricce.

Désert des Agriates

Parcours en montagnes russes avec certes quelques sèches remontées.... 

Désert des Agriates

Mais dans l'ensemble c'est quand même bien roulant

Désert des Agriates

Agnès en plein effort, si'il fait grand soleil avec le vent on ne souffre pas de la chaleur heureusement.

Désert des Agriates

Dans ce sens là ça va quand même mieux.

Désert des Agriates

Joli décor sur la fin, par ici.

Désert des Agriates

Ou par là.

Désert des Agriates

Un fois à l'Ostriconi c'est par la route qu'on rejoint notre point de départ plutôt pas mécontent de cette encore belle balade Corse : une trentaine de km dont 23 de piste pour environ 600m de déniv, à ne pratiquer que par une fraîche journée bien sûr.

Partager cet article

Repost0