Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2018 6 29 /09 /septembre /2018 11:29

En voilà une belle œuvre concoctée par notre ami Jean-Michel, c’est vrai que cette belle structure vivement élancée voir carrément coupante était bien tentante.

Le Trident de Cognet

L’approche par le Drac est hyper simple et rapide.

Le Trident de Cognet

On commence par 3 belles petites longueurs pas trop dures (5c) sur le fil acéré de l’arête.

Le Trident de Cognet

Une longueur de transition qui permet de voir la suite, une jolie longueur de 5b puis un des must de la voie, une raide et longueur de 6a pour atteindre le sommet de la première pointe.

Le Trident de Cognet

Antoine à l’œuvre dans cette bien jolie longueur.

Le Trident de Cognet

La suite permet de passer de pointe en pointe et c’est vraiment super esthétique… ici de R7 vu sur R6.

Le Trident de Cognet

Antoine désescalade la première pointe pendant que la cordée qui nous précède est sur la dernière que l’on rejoint par un rappel de 28m (n’essayer pas avec 25 ce n’est pas loin mais ça ne passe pas, il y a dans ce cas un rappel intermédiaire).

Le Trident de Cognet

L’arrivée à R7  

Le Trident de Cognet

L8 commode mais toujours diablement esthétique perchée quelques centaines de mètres au-dessus du Drac.  

Le Trident de Cognet

Dans L9 une variante à droite (6a+ ?  --> 5c+ d'après maitre JMC et il a surement raison, on a du se laisser impressionner par le bombé en A0 tout proche...) permet d’éviter les 3 points d’A0. On ne s’est pas arrêté au relais intermédiaire, ça le fait bien et ça donne encore une superbe longueur d’une trentaine de mètres. La suite consiste en une longueur facile où il faudra gérer le tirage puis encore une longueur avec un petit passage de 6a pas inoubliable (évitable par une variante à gauche) et voilà on y est.   

Le Trident de Cognet

Quelques minutes de marche et on retrouve la voiture avec laquelle il est possible, en prenant le pont de Cognet, d’aller admirer d’en face la superbe structure que l’on vient de gravir… Assurément une fort belle grimpe sur un rocher beaucoup plus clean que dans les autres secteurs de Ponsonnas tout proches.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2018 3 26 /09 /septembre /2018 23:03

S’offrir un petit coucher de soleil quoi de mieux en ce moment et tant qu’à faire autant y aller en grimpant. On se retrouve donc en début d’après-midi à Freydières avec Jacques direction le Lac du Crozet. Petite surprise au départ, la route est barrée aux 4 chemins pour cause de travaux forestiers, bah ça allonge juste un peu la marche et ce d’autant plus que chemin faisant je m’aperçois que j’ai oublié mes chaussons à la voiture. J’en suis quitte pour un cours A/R au sprint…

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Enfin bon voilà après tout ça on y est, avec les premières couleurs d’automne.   

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Dans le verrou au-dessus du lac on a tout le loisir de mater notre ligne du jour, Samiloup une voie toute récente ouverte aux Dents du Loup que Lio m’avait signalée.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

15h30 on attaque, brr c’est encore à l’ombre. Du coup nos impressions sont mitigées sur cette longueur avec ce rocher froid, un peu gras et pas toujours si solide que ça…

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Enfin bon c'est quand même joli, l’équipement est bien pensé et  les grosses prises crochetantes disposées de-ci de-là, sont elles bien solides.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Plus haut L2 est encore assez grimpante et surtout elle nous permet de rejoindre notre graal du jour… le soleil !!! . Pour infos à cette époque il touche le bas de la voie vers 16h30.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

A R2 du coup, de face ou de profil, tout de suite on est beaucoup mieux.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

La paroi est somme toute assez raide offrant donc quelques perspectives presque vertigineuses.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Au-delà du début de L3 ça devient plus facile, mais il reste néanmoins un petit pas teigneux dans L4.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

De R5 un gaz presque ébouriffant….

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Et hop nous voici sur la croupe herbeuse qui mène à la classique traversée des Dents du Loup. Une longue pause pour profiter de l’instant…

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Et dans l’embrassement final on attaque la descente.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

La paroi du jour, un œil attentif pourra distinguer Jacques repassé à l’attaque pour récupérer le sac qu’on y avait laissé.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Vers le lac, on profite jusqu’au bout de cette lumière assez démente.    

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Le long du lac, presque les derniers rayons.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Sous le verrou du lac, ça y est cette fois on dit au revoir au soleil.

Samiloup pour un coucher de soleil aux Dent du Loup

Plus bas, l’horizon rougeoie, Grenoble est déjà dans le noir et nous on sortira même la frontale sur la fin pour un retour vers 20h30 à la voiture. Voilà, une marche d’approche et une voie d’escalade tonique conclut par un retour embrasé… What else !!!  

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 21:50

Au départ on avait prévu Ponsonnas aujourd’hui et puis finalement l’humidité du matin, les nuages… bref direction le soleil à coup sûr.

Granite d'Oisans...

Et on n’a pas regretté, un départ au ras de la brume et puis très vite le grand soleil.

Granite d'Oisans...

L’Oisans c’est trop bô…

Granite d'Oisans...

De jolis pas.

Granite d'Oisans...

De jolies perspectives.

Granite d'Oisans...

Ici Dominique prend quelques points de repos naturels avant d’enchainer avec classe et élégance ce joli 6b.

Granite d'Oisans...

De quoi avoir le sourire.

Granite d'Oisans...

Pour grimper encore.

Granite d'Oisans...

Un petite laine en haut pour se protéger des thermiques

Granite d'Oisans...

Avant les rappels.

Granite d'Oisans...

Et sous cet angle ou sous tous les autres, on a adoré cette petite session grimpe à la paroi de Belliou, 6 longueurs (6a, 6a, 5c, 6a, 6a+ et 6b) en mixant plusieurs voies, du pur plaisir sans stress et la falaise pour nous tout seul.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2018 6 15 /09 /septembre /2018 17:23

Une balade avec l’ami Jacques ça commence souvent par une halte dans une boulangerie puis un petit café au bar. Aujourd’hui c’est pour nous l’occasion de visiter La Chambre, bourgade mauriennaise qu’on a souvent traversée mois où on ne s’était jamais arrêté.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Après tout ça il est un peu plus de 9h30 quand on attaque la "longue" marche d’approche qui doit nous emmener au pied de la face sud du Grand Pic de la Lauzière.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

J’ai mis longue entre guillemets car effectivement sur le topo Vanoise il est mis entre 2h30 et 3h !!! Alors si c’est vrai qu’il y a un peu de distance et de dénivelé (le col est maintenant tout là-bas au fond), ça nous parait quand même franchement exagéré.  

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Enfin, quoi qu’il en soit, marcher dans un si beau cadre, on adore ça.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Plus haut la neige fait son apparition, ça sera très pratique à la descente et plus on approche de la paroi plus l’éboulis devient "vivant". Les derniers mètres sont même un peu pénibles mais hop, après 1h20 de marche plutôt sympa on y est.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Place à l’escalade donc, L1 avec son premier point un peu haut est vite avalée.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

L2 presente un petit pas fin au début.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

L3, l’occasion d’un joli coup d’œil sur le relais et avec un petit pas raide au départ.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

L4 longue et qui déroule sur un rocher magnifique.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

L5, on profite de l’ambiance

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

L6, son rocher coloré et sa belle fissure.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Et nous voilà au sommet de la partie grimpante. Le Grand Pic est tout proche alors ce serait dommage de ne pas y aller. Pour ça on pose les chaussons et on laisse la corde qui nous embêterait plus qu'autre chose dans ce type de terrain (enfin ça ce n'est que notre avis...) .

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

La progression est facile certes, mais il faut être vigilant car l’arête est particulièrement ruinée…Enfin bon être sur un fil et dans un tel cadre c'est magique avec les nuages côté nord et une petite brise qui nous rafraîchit.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Au sommet le versant nord consent à se montrer. Vu d’ici la descente sur le glacier de Celliers ne fait pas vraiment envie. Un énorme éboulement occupe sa rive droite et des chutes de pierre s’y produisent encore…          

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Nous en attendant on profite de l’endroit, seul au monde au sommet du culmen de la Lauzière que demander de mieux…

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Son versant patagonien est à nos pieds. Plonger de ce coté l’hiver, loin de la foule c’est toujours un plaisir et un privilège, regardez ici ou bien encore par exemple.   

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Un peu de désescalade méticuleuse.

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Et hop nous voici de retour aux rappels. On en fera 5 sans faire tomber de cailloux. Après ceux-ci encore un peu de marche pour conclure cette une belle balade qui avait tout ce qu’on aime, une bonne approche dans un vallon sauvage, une voie qui déroule tranquillement sur du joli rocher (ah oui au fait elle s’appelle Rave Party) et l’arrivée sur un beau sommet juste pour nous, perdu au milieu des nuages…

Rave Party au Grand Pic de la Lauzière

Sûr qu’on l’aura mérité notre bière/tarte chantilly une fois de retour au col de la Madeleine.

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2018 6 08 /09 /septembre /2018 15:50
Voie Max au Grand Eulier

Une ambiance comme ça c'est toujours la promesse d'un belle matinée...

Voie Max au Grand Eulier

La marche d'approche est tonique et fraîche, on passe aux lacs et nous voici en vue du beau profil de l'objectif du jour, la voie Max au Grand Eulier.

Voie Max au Grand Eulier

Le début de la première longueur et son petit pas d'attaque un peu malin sont encore à l'ombre mais ça s'ensoleille rapidement.

Voie Max au Grand Eulier

On est enfin réchauffé alors Élodie se lance dans L2

Voie Max au Grand Eulier

De jolies perspectives...

Voie Max au Grand Eulier

Et c'est bien volontiers que je laisse Elo s'essayer à son premier 6a en tête en grande voie. Même si elle n'a pas ses vrais chaussons ça passe tranquille...

Voie Max au Grand Eulier

Pour sûr de quoi frimer un peu...

Voie Max au Grand Eulier

La deuxième partie est encore à l'ombre. Elo continue en tête alors moi je garde mes chaussures d'approches. Ben dans cette difficulté (5b) ça grimpe super bien ces trucs.

Voie Max au Grand Eulier

Un dernier joli jeu d'ombre et de lumière et hop on y est.

Voie Max au Grand Eulier

La petite pause habituelle pour profiter de la vue sur les lacs.

Voie Max au Grand Eulier

Puis le retour pas déplaisant. Voila ça faisait un petit moment que je n'avais pas fait Max, c'est toujours un plaisir de venir partager cette belle petit voie.

Partager cet article

Repost0